Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-04-01
Actualité médicale

Tags: Traitement -  cancer -  contrôle -  efficacite -  chimiotherapie -  spectroscopie - 
Traitement du cancer : contrôle de l'efficacité d'une chimiothérapie par spectroscopie - Actualité médicale
Traitement du cancer : contrôle de l'efficacité d'une chimiothérapie par spectroscopie

Les chercheurs du centre d'IRM de l'Institut SINTEF associé au Service de cancérologie de l'Hôpital universitaire St Olav de Trondheim sont parmi les premiers au monde à avoir mis au point une méthode permettant de déterminer précocement si un traitement anti-cancéreux s'avère efficace.

Publicité

Les chercheurs du centre d'IRM de l'Institut SINTEF associé au Service de cancérologie de l'Hôpital universitaire St Olav de Trondheim sont parmi les premiers au monde à avoir mis au point une méthode permettant de déterminer précocement si un traitement anti-cancéreux s'avère efficace. Ils figurent également parmi les rares chercheurs à utiliser la résonance magnétique nucléaire pour différencier les tumeurs bénignes des tumeurs malignes à l'aide de la spectroscopie par résonance magnétique.
On considère habituellement que la spectroscopie RMN in vivo, possible sur les machines d'IRM à haut champ (supérieur à 1.5 Tesla), n'a pas réellement encore démontré une véritable utilité clinique. Elle est actuellement testée expérimentalement dans plusieurs laboratoires pour l'étude du métabolisme tumoral et de ses modifications sous l'effet des drogues chimiothérapiques ou de la radiothérapie. On estime que de nombreuses difficultés doivent toutefois encore être surmontées avant de pouvoir espérer une application clinique de routine de ces techniques.
Le dispositif développé en Norvège est testé actuellement chez des patientes atteintes de cancer du sein. Il pourrait améliorer la surveillance de l'évolution de ce type de cancer et faciliter le choix des traitements.
Il est primordial de contrôler l'efficacité des traitements anti-cancéreux à la fois pendant leur administration et une fois celle-ci terminée. Jusqu'à ce jour, il reste nécessaire d'attendre plusieurs semaines après l'instauration d'un traitement pour pouvoir en mesurer les effets, via la mammographie et les techniques cliniques habituelles. Concrètement, on souhaite pouvoir évaluer les effets de la chimiothérapie dans une tumeur, pour être à même d'opérer si nécessaire un réajustement rapide du traitement.
Une fois ce dernier terminé, cette technique pourrait permettre de détecter rapidement d'éventuelles récidives, ce qui reste pour l'instant très difficile.
La nouvelle méthode permet d'évaluer très précocement le caractère malin ou non de la tumeur, ainsi que les rapports et échanges biochimiques dans l'organisme, ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2003-04-01 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Traitement cancer contrôle efficacite chimiotherapie spectroscopie


Publicité

En savoir plus