Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-04-01
Actualité médicale

Tags: doigt -  optique -  artificiel - 
Un doigt optique artificiel  - Actualité médicale
Un doigt optique artificiel

Un doigt optique artificiel, destiné à tester l'exactitude de matériels hospitaliers de mesure, vient d'être développé en Norvège. La presque totalité de l'appareillage hospitalier doit être contrôlée afin de pouvoir disposer d'une mesure exacte.

Publicité

Un doigt optique artificiel, destiné à tester l'exactitude de matériels hospitaliers de mesure, vient d'être développé en Norvège.
La presque totalité de l'appareillage hospitalier doit être contrôlée afin de pouvoir disposer d'une mesure exacte. A cette fin sont utilisés des instruments spécifiques, souvent plus complexes que l'appareillage lui-même.
La société norvégienne Metron développe ce type d'instruments à l'attention des hôpitaux, dont fait partie l'analyseur SpO2. Cet outil teste les "pulsoxymètres", appareils destinés à mesurer simultanément pouls et oxygénation des patients sous anesthésie générale. La société Metron a déjà introduit sur le marché une version de cet instrument, mais cherche actuellement à en mettre au point une variante plus perfectionnée : le "doigt artificiel", possédant les mêmes qualités optiques qu'un doigt réel.
Lorsqu'on applique un doigt contre une source de lumière suffisamment intense, il apparaît transparent et rouge. Ce phénomène est lié à la grande quantité de capillaires présents dans la pulpe digitale, quantité permettant que l'extrémité digitale reflète l'oxygénation de l'organisme.
En effet, le rayonnement émanant de la source lumineuse est partiellement bloqué par le sang circulant dans les capillaires. En mesurant la quantité de lumière (rouge et infrarouge) traversant le doigt, on dispose d'un indicateur de la quantité de sang oxygénée, ce qui est primordial pour la surveillance clinique du patient anesthésié.
La Division électronique et cybernétique de l'Institut de recherche SINTEF a été chargée par la société Metron de mettre au point un doigt artificiel réagissant à la lumière de la même manière qu'un doigt humain. Le principe technologique repose sur l'utilisation d'une solution à base de cristaux liquides lyotropes et de particules de verre qui, une fois stabilisée sur une petite plaque insérée dans un doigt artificiel de plastique et de verre, constitue l'élément prépondérant de l'analyseur SpO2.

Cette information est un extrait du BE Norvège numéro 38 du 1/04/2003 ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-04-01 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: doigt optique artificiel


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...