Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-04-02
Actualité médicale

Tags: traitement -  cancer -  sein - 
Un nouveau traitement contre le cancer du sein - Actualité médicale
Un nouveau traitement contre le cancer du sein

Des biologistes israéliens ont montré qu'une protéine spécifique permettait à des cellules cancéreuses du sein d'envahir d'autres tissus et d'acquérir des propriétés caractéristiques des métastases. Les tumeurs cancéreuses métastasiques sont les plus dangereuses et les plus mortelles. Elles ne peuvent être traitées que de manière chirurgicale.

Publicité

Des biologistes israéliens ont montré qu'une protéine spécifique permettait à des cellules cancéreuses du sein d'envahir d'autres tissus et d'acquérir des propriétés caractéristiques des métastases. Les tumeurs cancéreuses métastasiques sont les plus dangereuses et les plus mortelles. Elles ne peuvent être traitées que de manière chirurgicale.
La protéine a été identifiée par une équipe dirigée par Gera Neufeld, du Département de Biologie Cellulaire et d'Anatomie du Technion d'Haïfa, et par Michal Neeman, du Département de Régulation Biologique, de l'Institut Weizmann de Rehovot. Appelée Lor-1 pour lysyl-oxidase-related protein 1, la protéine provoque des tumeurs se répandant dans l'organisme et créant de grandes quantités de fibres de collagène caractéristiques des cancers mortels du sein. L'équipe suppose que des produits chimiques bloquant Lor-1 pourraient être développés et seraient des traitements possibles contre le cancer du sein et contre les métastases qui en résultent. Leur découverte a été publiée dans l'édition du 1er avril 2003 de la revue "Cancer Research".
Le fait que la sécrétion d'enzymes par les cellules cancéreuses dissolvent les barrières séparant les différents types de tissus favorise leur diffusion dans l'organisme était déjà bien connu, et les fibres de collagène sont l'un des composants majeurs de ces barrières. Pourtant, dans le cancer du sein, les tumeurs métastasiques en produisent de grandes quantités. Le projet se focalisait donc sur les causes de la fabrication du collagène puis de sa dissolution pour se répandre dans d'autres tissus. Le lien de la protéine Lor-1 dans la production de collagène a donc permis d'expliquer un des facteurs de diffusion du cancer du sein.
Les chercheurs ont démontré l'activité de Lor-1 en utilisant des lignées cellulaires de cancer du sein ayant perdu leur capacité à produire la protéine avec des lignées génétiquement modifiées pour en fabriquer. Les deux types de cellules ont été injectés dans des ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2003-04-02 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: traitement cancer sein


Publicité

En savoir plus