Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-05-02
Actualité médicale

Tags: Dispositifs -  diagnostics -  precoces -  cancers - 
Dispositifs de diagnostics précoces de cancers - Actualité médicale
Dispositifs de diagnostics précoces de cancers

L'entreprise Norchip, localisée à Hurum (60 km d'Oslo) a développé, en collaboration avec l'Institut SINTEF et plusieurs hôpitaux norvégiens un dispositif d'analyse miniaturisé se présentant sous la forme d'une petite brique de plastique pouvant être amenée à jouer un grand rôle dans l'établissement de nombreux diagnostics (cancer, grippe, tuberculose, infection par le VIH...).

Publicité

L'entreprise Norchip, localisée à Hurum (60 km d'Oslo) a développé, en collaboration avec l'Institut SINTEF et plusieurs hôpitaux norvégiens un dispositif d'analyse miniaturisé se présentant sous la forme d'une petite brique de plastique pouvant être amenée à jouer un grand rôle dans l'établissement de nombreux diagnostics (cancer, grippe, tuberculose, infection par le VIH...).
Un examen à finalité diagnostique sophistiqué réalisé dans un laboratoire hospitalier coûte actuellement à environ 800 NOK (102 euros). De nombreux tests à même de révéler l'existence d'affections à un stade précoce de leur évolution ne sont par conséquent jamais réalisés. A plus forte raison, eu égard aux coûts de réalisation, un dépistage généralisé à l'ensemble d'un groupe donné afin de déterminer les individus situés en zone à risques de certaines pathologies, est impossible : l'obtention d'un résultat demande en effet un traitement long des échantillons, traitement faisant appel à des équipements "lourds", complexes et onéreux.
Grâce à des compétences pointues en microtechnologie et microbiologie, la société Norchip est parvenue à faire breveter un système contenu dans une mini-brique de plastique, à usage unique, pouvant réaliser 50 tests à la fois, capacité faisant de ce dispositif un véritable laboratoire miniature. Les résultats sont disponibles au bout d'une heure seulement, contre un ou plusieurs jours à l'heure actuelle, et le coût d'une brique, donc de 50 tests, équivaut à celui d'un unique test réalisé en laboratoire avec les méthodes habituelles.
Dans le cas du cancer, l'aboutissement de ce projet permettrait de définir précisément le stade de la maladie auquel se trouve le patient, et partant de pouvoir "personnaliser" le traitement.
Le prototype de cette brique est d'ores et déjà au point et sa version adaptée à un dépistage à grande échelle du cancer du col de l'utérus est prête à être mise sur le marché ; cependant, la production ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-05-02 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Dispositifs diagnostics precoces cancers


Publicité

En savoir plus