Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-05-12
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  tentent -  profiler -  malades -  hepatite - 
Les chercheurs tentent de profiler les malades de l'hépatite C - Actualité médicale
Les chercheurs tentent de profiler les malades de l'hépatite C

Un groupe à l'université de Tokyo a développé un profil génétique qui peut aider des médecins à déterminer le meilleur type de traitement pour un patient donné. Une équipe de l'université d'Osaka a développé un nouveau type prometteur de stratégie d'antigène pour perturber le virus.

Publicité

Un groupe à l'université de Tokyo a développé un profil génétique qui peut aider des médecins à déterminer le meilleur type de traitement pour un patient donné. Une équipe de l'université d'Osaka a développé un nouveau type prometteur de stratégie d'antigène pour perturber le virus.
Jusqu'en 1998, le traitement classique consistait à administrer au patient une combinaison d'interféron et de la ribavirine, un agent antiviral à large spectre.
Cependant, certains patients expriment des effets secondaires graves, et les médecins ont longtemps cherché une technique pour profiler leurs patients avant de prescrire ce traitement.
Un tel profilage sera bientôt possible, en partie grâce aux études effectuées par Hisashi Moriguchi du Research Center for Advanced Science and Technology de l'Université de Tokyo.
En coopération avec la Tokyo Medical and Dental University et l'université de Harvard, l'équipe de Moriguchi a analysé des échantillons de virus de 265 patients présentant de grandes quantités du virus de l'hépatite C dans leur sang.
En analysant la séquence génétique du virus de chaque patient et en la comparant à leur réponse à la thérapie, l'équipe de Moriguchi a découvert que certains patients atteints d'un génotype spécifique du virus ont mieux répondu à la thérapie.
En cultivant ce génotype de virus dans des cellules animales et en l'exposant à la ribavirine, ils ont découvert que la ribavirine cause un changement d'ordre génétique du virus, qui rend des patients plus sensibles aux effets secondaires de l'interféron.
Comme une grande proportion de personnes atteintes de l'hépatite C pourrait entre caractérisé par ce génotype, les médecins sauront si la thérapie combinée est le meilleur traitement pour chaque patient.

Cette information est un extrait du BE Japon numéro 273 du 12/05/2003 rédigé par l'Ambassade de France au Japon. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2003-05-12 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: chercheurs tentent profiler malades hepatite


Publicité

En savoir plus