Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-05-22
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  portugais -  etudient -  enigmatique -  ulcere -  Buruli - 
Des chercheurs portugais étudient l'énigmatique ulcère de Buruli - Actualité médicale
Des chercheurs portugais étudient l'énigmatique ulcère de Buruli

L'ulcère de Buruli, maladie encore méconnue qui touche les populations défavorisées d'Afrique Occidentale et d'Australie, est provoquée par une microbactérie qui sécrète une toxine (provocant la mort des tissus) contrairement à d'autres maladies similaires comme la lèpre ou la tuberculose.

Publicité

L'ulcère de Buruli, maladie encore méconnue qui touche les populations défavorisées d'Afrique Occidentale et d'Australie, est provoquée par une microbactérie qui sécrète une toxine (provocant la mort des tissus) contrairement à d'autres maladies similaires comme la lèpre ou la tuberculose.
La sécrétion de cette substance est bien connue mais c'est à la microbiologie et à l'immunologie de la maladie que s'est intéressée l'équipe de Jorge Pedrosa de l'Institut des Sciences de la Vie et de la Santé de l'école de Médecine de l'université du Minho.
Grâce à l'analyse d'échantillons de la phase initiale des lésions, l'équipe a pu observer l'évolution de la maladie dans un tissu vivant. Les résultats soulignent la présence de micro organismes non plus seulement à l'extérieur des cellules comme on le pensait jusqu'ici, mais également à l'intérieur de celles ci. Il y a un processus de réaction inflammatoire dans la zone affectée par la microbactérie et les globules blancs n'agissent pas pour protéger l'organisme. On estime que la toxine sécrétée pourrait conduire les cellules au suicide, phénomène appelé apoptose, propice à la nécrose des tissus.
Déjà les chercheurs travaillent à réduire ce phénomène même s'il est difficile de le bloquer de façon spécifique. Les nouvelles théories sur la maladie pourront contribuer à l'amélioration du vaccin BCG qui ne protège pas suffisamment de cette maladie.
Ce programme d'étude est supporté par la Fondation pour la Science et la Technologie (FCT).

Cette information est un extrait du BE Portugal numéro 6 du 22/05/2003 rédigé par l'Ambassade de France au Portugal. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2003-05-22 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: chercheurs portugais etudient enigmatique ulcere Buruli


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...