Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-06-04
Actualité médicale

Tags: Prevention -  cancer -  vaccin - 
Prévention de cancer par vaccin - Actualité médicale
Prévention de cancer par vaccin

D'ici cinq ans, il sera peut-être possible de se faire vacciner contre le cancer du col de l'utérus. Un vaccin contre le papilloma-virus humain est en ce moment à l'essai à la clinique universitaire de Vienne.

Publicité

D'ici cinq ans, il sera peut-être possible de se faire vacciner contre le cancer du col de l'utérus. Un vaccin contre le papilloma-virus humain est en ce moment à l'essai à la clinique universitaire de Vienne.
L'analyse d'un frottis vaginal est suffisant pour dépister des symptômes suspects qui peuvent conduire à un cancer du col de l'utérus. Chaque femme devrait se faire analyser au moins une fois par an par son gynécologue. Malheureusement seulement 40% des autrichiennes le font, 600 par an attrapent un cancer du col de l'utérus et 200 en meurent.
Une association étroite entre le papilloma-virus humain (HPV) et le carcinome du col de l'utérus a été établie. D'après les spécialiste de Vienne, 90% des femmes atteintes d'un cancer du col de l'utérus seraient infectées par ce virus (particulièrement par les types 16 et 18). 60% des femmes sont infectées au moins une fois dans leur vie par ce virus. Dans la plupart des cas, le système immunitaire est suffisamment assez fort pour le combattre seul. Mais lorsque l'infection devient chronique, alors elle peut dégénérer en cancer. Dans le cadre d'une étude internationale, 1000 femmes sont vaccinées contre le HPV de type 6, 11, 16 et 18. La moitié des femmes testées seront vaccinées avec un Placebo. Au bout de quatre ans, les médecins analyseront le nombre de femmes atteintes de symptômes suspects dans les deux groupes.
Lors d'une première étude qui a eu lieu l'an passé avec un vaccin similaire, les résultats avaient été très encourageants. Dans le groupe des femmes vaccinées avec le vrai sérum, pas une n'avait été atteinte d'un cancer du col de l'utérus. Ces premiers résultats ont amené la clinique universitaire de Vienne à lancer une nouvelle série d'essais.


Cette information est un extrait du BE Autriche numéro 33 du 4/06/2003 rédigé ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-06-04 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Prevention cancer vaccin


Publicité

En savoir plus