Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-06-10
Actualité médicale

Tags: etude -  cherche -  prouver -  sauce -  tomate -  prevenir -  cancer - 
Une étude cherche à prouver que la sauce tomate peut prévenir contre le cancer - Actualité médicale
Une étude cherche à prouver que la sauce tomate peut prévenir contre le cancer

Un pigment caroténoïde, le lycopène, rencontré dans peu d'aliments, parmi lesquels la tomate, jouerait un rôle important dans la lutte contre le cancer. L'Institut de Chimie de l'USP - Université de São Paulo étudie l'effet protecteur du lycopène contre les lésions de l'oxydation de l'ADN et de la membrane, provoquées par le fer suite au stress de la cellule.

Publicité

Un pigment caroténoïde, le lycopène, rencontré dans peu d'aliments, parmi lesquels la tomate, jouerait un rôle important dans la lutte contre le cancer. L'Institut de Chimie de l'USP - Université de São Paulo étudie l'effet protecteur du lycopène contre les lésions de l'oxydation de l'ADN et de la membrane, provoquées par le fer suite au stress de la cellule.
Le lycopène est le caroténoïde prédominant du plasma humain. Puissant antioxydant, il est apparemment le plus grand suppresseur d'oxygène moléculaire et de radicaux libres des caroténoïdes in vitro. Ce caroténoïde aurait aussi la capacité, administré en doses moyennes, d'améliorer la communication cellulaire permettant d'assurer une protection contre le développement du cancer.
Jusqu'à aujourd'hui, les chercheurs ont étudié l'action de caroténoïdes non métabolisés et à des niveaux de concentration correspondant à un régime alimentaire normal. Aujourd'hui, l'IQ étudie les produits du métabolisme du lycopène. Ce que l'on cherche à déterminer maintenant, a expliqué le professeur Marisa Medeiros, l'une des coordonnatrices de la recherche est le fait de savoir si, après un processus métabolique, ils garderaient encore leurs effets bénéfiques ou si leur action ne pourrait s'avérer délétère, en cas d' ingestion massive. L'étude du lycopène n'est pas simple, ajoute-t-elle. Il agit conjointement avec d'autres antioxydants présents dans la tomate. Selon Giavannucci, le rapport publié dans le Journal of the National Cancer Institute, en1999, indique que les bénéfices apportés par l'ingestion de la sauce tomate seraient, très probablement, le résultat de l'interaction entre les différents caroténoïdes, l'acide ascorbique et d'autres composés antioxydants.
La biodisponibilité du lycopène obtenue par le régime alimentaire ne dépend pas uniquement de l'ingestion de la tomate mais également -et essentiellement- de la manière dont l'aliment est transformé.
S'agissant d'un composé hydrophobe (qui ne se combine pas avec l'eau), il doit être ingéré en milieux huileux. ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-06-10 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: etude cherche prouver sauce tomate prevenir cancer


Publicité

En savoir plus