Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-06-23
Actualité médicale

Tags: hypothermie -  diminue -  taux -  deces -  lesions -  irreversibles -  dus -  traumatisme -  cranien - 
L'hypothermie diminue les taux de décès et de lésions irréversibles dus au traumatisme crânien - Actualité médicale
L'hypothermie diminue les taux de décès et de lésions irréversibles dus au traumatisme crânien

Le déclenchement de l'hypothermie chez les patients ayant subi une lésion cérébrale acquise (LCA) diminue la mortalité et les résultats neurologiques médiocres, selon un groupe de chercheurs canadiens dirigé par le Dr Lauralyn McIntyre, de l'Institut de recherche en santé d'Ottawa.

Publicité

Le déclenchement de l'hypothermie chez les patients ayant subi une lésion cérébrale acquise (LCA) diminue la mortalité et les résultats neurologiques médiocres, selon un groupe de chercheurs canadiens dirigé par le Dr Lauralyn McIntyre, de l'Institut de recherche en santé d'Ottawa.
La LCA découle d'un coup à la tête ou de forces pivotantes exercées sur le cerveau. Les causes les plus fréquentes comprennent les accidents d'automobile, les chutes ou les agressions : 30 Canadiens meurent à chaque jour des suites d'une lésion cérébrale acquise.
Des dommages surviennent à différents stades. Il y a d'abord le traumatisme initial au cerveau. Ensuite, l'oedème cérébral et les complications connexes qui entraînent d'autres dommages. Les substances déversées dans le cerveau par suite de la blessure peuvent, par exemple, aggraver la lésion existante. Le manque d'oxygène et l'hypotension artérielle peuvent aussi empirer la lésion.
Des chercheurs estiment que l'hypothermie aide en ralentissant la vitesse du métabolisme dans le cerveau à un taux où le corps peut l'alimenter adéquatement en oxygène. D'autres chercheurs sont d'avis qu'elle aide à neutraliser la tuméfaction et le dommage qu'elle cause. D'autres encore croient en une combinaison des deux, ou en d'autres avantages physiologiques.
La portée de cette étude n'est cependant pas assez vaste pour recommander un changement universel de pratique sur-le-champ, mais elle démontre que des essais cliniques randomisés s'imposent afin d'évaluer la possibilité de modifier la façon de soigner ces patients.

Cette information est un extrait du BE Canada numéro 228 du 23/06/2003 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2003-06-23 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: hypothermie diminue taux deces lesions irreversibles dus traumatisme cranien


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...