Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-07-21
Actualité médicale

Tags: Identification -  facteur -  coagulation -  hepatite - 
Identification d'un facteur de coagulation responsable de l'hépatite B - Actualité médicale
Identification d'un facteur de coagulation responsable de l'hépatite B

Une équipe de chercheurs des hôpitaux Toronto General et St. Michael's a identifié une molécule protéique qui contribue à la gravité de l'hépatite virale chronique chez les humains et qui pourrait également jouer un rôle dans le SRAS. La protéine récemment découverte, appelée Fgl2/ prothrombinase fibroleukine, provoque la coagulation du sang dans le foie des humains atteints d'hépatite virale.

Publicité

Une équipe de chercheurs des hôpitaux Toronto General et St. Michael's a identifié une molécule protéique qui contribue à la gravité de l'hépatite virale chronique chez les humains et qui pourrait également jouer un rôle dans le SRAS. La protéine récemment découverte, appelée Fgl2/ prothrombinase fibroleukine, provoque la coagulation du sang dans le foie des humains atteints d'hépatite virale. Lors de tests chez les animaux, cette même protéine a provoqué la coagulation du sang dans le foie de souris exposées au coronavirus. Les caillots de sang ou de fibrine, qui sont le résultat de la coagulation du sang, peuvent causer le blocage partiel ou complet d'un vaisseau sanguin, privant les tissus normaux de l'apport de nutriments et d'oxygène et entraînant des dommages ou la nécrose des tissus. Les coronavirus sont responsables de 50 pour cent de toutes les infections des voies respiratoires supérieures chez l'humain, et une forme mutante du virus est une cause du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Le virus peut être mortel et on a démontré qu'il endommageait le foie des souris. Cette étude fournit des preuves certaines du rôle de la molécule protéique de coagulation fgl2 dans l'hépatite virale chronique et soulève également la question de savoir si cette même molécule protéique joue un rôle important dans l'infection par le SRAS des tissus pulmonaires humains.

Cette information est un extrait du BE Canada numéro 230 du 21/07/2003 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2003-07-21 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Identification facteur coagulation hepatite


Publicité

En savoir plus