Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-08-05
Actualité médicale

Tags: Developpement -  petit -  electrocardiographe -  grande -  vitesse -  echantillonnage -  Styrie - 
Développement du plus petit électrocardiographe à grande vitesse d'échantillonnage en Styrie - Actualité médicale
Développement du plus petit électrocardiographe à grande vitesse d'échantillonnage en Styrie

Le plus petit électrocardiographe à grande vitesse d'échantillonnage a été développé en Styrie, au centre de transfert de la Fachhochschule (sorte d'IUP) Joanneum à la demande de l'institut de diagnostic non-invasif de la société de recherche Joanneum Research et de l'institut de physiologie de l'université de Graz.

Publicité

Le plus petit électrocardiographe à grande vitesse d'échantillonnage a été développé en Styrie, au centre de transfert de la Fachhochschule (sorte d'IUP) Joanneum à la demande de l'institut de diagnostic non-invasif de la société de recherche Joanneum Research et de l'institut de physiologie de l'université de Graz.
Cet appareil, qui a été baptisé HeartMan, a les dimensions d'un téléavertisseur (pager) et peut être utilisé dans des conditions extrêmes pendant 30 heures de suite.
L'étude du stress et de sa gestion est l'un des principaux champs d'activité de l'institut de diagnostic non-invasif. Les variations des rythmes cardiaques jouent un rôle essentiel dans cette étude ; elle apportent en effet des renseignements sur l'état du système nerveux végétatif, donc sur le stress subi par l'organisme. La condition pour saisir les variations des rythmes cardiaques des personnes tests est d'obtenir un électrocardiogramme fiable qui fonctionne pendant au moins 24 heures d'affilée. Toutefois, non seulement la durée, mais aussi la fréquence des mesures est également importante. Elle doit être 10 à 20 fois plus haute qu'avec des électrocardiogrammes habituels. Le HeartMan a été développé pour répondre à toutes ces exigences. Sa fréquence d'échantillonnage est de 5.000 Hz, alors qu'en comparaison un électrocardiographe classique a une fréquence d'échantillonnage de 500 Hz. Un convertisseur analogique-numérique de 16 bits permet une bonne définition de l'amplitude et un processeur à jeu d'instructions réduit (microprocesseur RISC) de 32 bits avec un système d'exploitation à temps réel programmé sous java permet en outre de prétraiter les signaux dans l'appareil et d'envoyer par exemple des avertissements à un poste mère lors de l'enregistrement de données surprenantes.
Les premiers HeartMan seront utilisés à partir de septembre 2003 pour l'étude du stress d'hôtesses de l'air. 3 autres appareils feront partie de l'équipement d'une expédition dans l'Himalaya. Les données enregistrées serviront ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-08-05 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Developpement petit electrocardiographe grande vitesse echantillonnage Styrie


Publicité

En savoir plus