Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-09-26
Actualité médicale

Tags: variation -  gene -  CHECK2 -  tripler -  risque -  cancer -  sein - 
Une variation du gène CHECK2 pourrait tripler le risque de cancer du sein - Actualité médicale
Une variation du gène CHECK2 pourrait tripler le risque de cancer du sein

Une étude menée sur plus de 9.000 résidents danois montre qu'une variation spécifique dans le gène CHECK2 pourrait tripler le risque chez la femme de développer un cancer du sein dans sa vie. L'étude, la première à examiner la prédominance de la mutation du gène CHECK2 dans la population et ses risques associés de cancers, a été publiée le 31 juillet dans la revue "Journal of Clinical Oncology".

Publicité

Une étude menée sur plus de 9.000 résidents danois montre qu'une variation spécifique dans le gène CHECK2 pourrait tripler le risque chez la femme de développer un cancer du sein dans sa vie. L'étude, la première à examiner la prédominance de la mutation du gène CHECK2 dans la population et ses risques associés de cancers, a été publiée le 31 juillet dans la revue "Journal of Clinical Oncology".
"Notre étude montre que les femmes dans la population portant une mutation spécifique du gène CHECK2, sont 3 fois plus susceptibles de développer un cancer du sein" raconte Børge G. Nordestgaard, du département de biochimie clinique de l'hôpital universitaire de Herlev. Les découvertes suggèrent que le gène CHECK2 pourrait être un biomarqueur utile pour identifier les femmes susceptibles de développer un cancer du sein.
CHECK2, qui appartient à la classe des gènes connus pour être des "filtres à tumeurs", est responsable de la réparation des dommages de l'ADN et empêche la division incontrôlée des cellules qui peut mener au cancer. Dans cette étude, les chercheurs danois ont recherché une mutation spécifique, connue sous le nom de CHECK*100delC, qui altère l'habileté du gène à réparer les dommages de l'ADN.
De précédentes études avaient montré une association entre la mutation spécifique de CHECK2 et des cancers du sein, de la prostate, colorectal. Les chercheurs ont conçu cette étude pour déterminer la prédominance des mutations dans la population et d'en déduire leurs impacts sur les risques de cancer.
"Il y a clairement un nombre de facteurs environnementaux et génétiques qui entrent en jeu dans le développement du cancer du sein" dit Docteur Nordestgaard. "L'identification de CHECK2 comme biomarqueur nous donne une meilleure vue d'ensemble des facteurs de risques génétiques et pourrait nous aider à identifier un sous-ensemble significatif de femmes qui devraient bénéficier d'une surveillance plus ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2006-09-26 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: variation gene CHECK2 tripler risque cancer sein


Publicité

En savoir plus