Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-09-26
Actualité médicale

Tags: cellules -  cancereuses -  evitent -  vieillissement -  cellulaire - 
Comment les cellules cancéreuses évitent le vieillissement cellulaire - Actualité médicale
Comment les cellules cancéreuses évitent le vieillissement cellulaire

De nouvelles protéines qui peuvent empêcher la baisse d'expression de gènes ont été identifiées par des chercheurs du centre BRIC (Biotech Research & Innovation Centre) de l'Université de Copenhague. Ces résultats ont été publiés le 28 mai 2006 dans la revue scientifique "Nature".

Publicité

De nouvelles protéines qui peuvent empêcher la baisse d'expression de gènes ont été identifiées par des chercheurs du centre BRIC (Biotech Research & Innovation Centre) de l'Université de Copenhague. Ces résultats ont été publiés le 28 mai 2006 dans la revue scientifique "Nature".
Les chercheurs Paul Cloos, Jesper Christensen et Karl Agger, du groupe du professeur Kristian Helin, étudient les processus par lesquels les cellules se transmettent l'information de différenciation à la prochaine génération de cellules. Quand les cellules se développent, des cellules souches les plus immatures à celles hautement différenciées qui forment les organes, elles altèrent leur expression génétique de sorte à ce que certains gènes ne soient plus actifs. Ce contrôle de l'expression génétique, qu'on nomme "epigenetisme" est nécessaire car toutes les cellules ont le même ADN. L'information de différenciation est ainsi conservée pour les cellules dites somatiques lors de la division. Ceci n'est pas le cas pour les cellules germinales ou de reproduction.
On sait depuis récemment que les cellules contrôlent la transcription génétique en régulant l'accessibilité de l'ADN grâce à de "l'empaquetage". Chaque noyau cellulaire contient presque 2 mètres d'ADN empaquetée, qui ne fait que 3 à 10 micromètres de diamètre. Afin de s'organiser, l'ADN est enroulé autour de paquets de protéines appelés histones. Ces histones ont des protubérances en contact direct avec l'ADN. Ces protubérances peuvent être chimiquement modifiées par des enzymes. Selon la modification de ces protubérances, l'empaquetage de l'ADN est soit relâché, ainsi plus accessible pour les activateurs transcriptionnels (activation des gènes accessibles), soit resserré limitant l'accès aux activateurs transcriptionnels conduisant à une baisse d'expression de certains gènes. Aujourd'hui, plus de 50 modifications de ces protubérances ont été identifiées et leur rôle biologique spécifique a conduit quelques chercheurs à l'hypothèse qu'elles forment, en analogie avec le code génétique, un code d'histone.
Un marqueur ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2006-09-26 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: cellules cancereuses evitent vieillissement cellulaire


Publicité

En savoir plus