Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-09-18
Actualité médicale

Tags: UFPE -  decouvre -  anti-inflammatoire - 
L'UFPE découvre un nouvel anti-inflammatoire - Actualité médicale
L'UFPE découvre un nouvel anti-inflammatoire

Des scientifiques de l'Université Fédérale de Pernambouco ont découvert un nouvel anti-inflammatoire, 50% plus puissant que l'acide acétylsalicilique, principe actif de l'aspirine. La substance a été testée chez la souris et les chercheurs souhaitent passer au stade de l'étude clinique. Le nouveau médicament fait partie du groupe des pyrimidines.

Publicité

Des scientifiques de l'Université Fédérale de Pernambouco ont découvert un nouvel anti-inflammatoire, 50% plus puissant que l'acide acétylsalicilique, principe actif de l'aspirine. La substance a été testée chez la souris et les chercheurs souhaitent passer au stade de l'étude clinique. Le nouveau médicament fait partie du groupe des pyrimidines.
Les essais de l'utilisation de la substance chez la souris ont montré que son action anti-inflammatoire était observée dans 52,8% des cas, contre seulement 36,6% des cas lors de l'utilisation de l'acide acétylsalicilique. La prochaine étape des recherches consistera à faire l'étude pharmaco toxicologique chez le chien, jusqu'à arriver aux essais cliniques, chez l'homme. L'étude a impliqué trois départements de l'UFPE : les départements de Chimie Fondamentale, des Antibiotiques et de Biophysique.
A partir de huit composés, les chercheurs ont fait une simulation théorique par ordinateur pour déterminer ceux qui présenteraient la plus grande activité. "Nous avons défini, alors, deux composants à tester", relate Mozart Neves Ramos, mais l'équipe n'a réussi à en synthétiser qu'un seul dont la toxicité semble peu élevée. Et aux chercheurs d'ajouter qu'"un médicament qui présente une activité anti-inflammatoire mais provoque des effets collatéraux n'a aucune utilité".
Les essais pharmaco toxicologiques chez la souris, réalisés par le doctorant en biochimie Emerson Peter da Silva Falcão, ont duré environ six mois. Le chercheur n'a pas évalué l'action analgésique du composé, mais pense qu'elle est anti-inflammatoire. Son directeur de thèse, Sebastião José de Melo, Professeur du Département d'Antibiotiques, affirme néanmoins que les propriétés anti-inflammatoires de la substance ont été bien déterminées et que leur travail s'est principalement porté sur les méthodes de synthèse de la substance.
Par ailleurs, ces expériences ont permis de montrer que la synthèse de nouvelles substances actives pouvait être beaucoup plus rapide en utilisant les méthodes de la chimie théorique ce qui ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-09-18 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: UFPE decouvre anti-inflammatoire


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...