Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-10-09
Actualité médicale

Tags: proteines -  traitement -  cancers - 
Deux protéines pour le traitement des cancers - Actualité médicale
Deux protéines pour le traitement des cancers

Andreas Villunger de l'institut de pathophysiologie de l'université d'Innsbruck a publié un article dans le magazine scientifique Science du 18 septembre 2003 (voir : http://www.sciencemag.org/sciencexpress/recent.shtml) sur l'action de deux protéines dans le processus de la mort cellulaire. Les résultats de ses recherches montrent que ces protéines pourraient avoir un rôle important dans le traitement de certaines tumeurs.

Publicité

Andreas Villunger de l'institut de pathophysiologie de l'université d'Innsbruck a publié un article dans le magazine scientifique Science du 18 septembre 2003 (voir : http://www.sciencemag.org/sciencexpress/recent.shtml) sur l'action de deux protéines dans le processus de la mort cellulaire. Les résultats de ses recherches montrent que ces protéines pourraient avoir un rôle important dans le traitement de certaines tumeurs.
Lorsqu'une cellule parvient à la fin de sa vie et que ses fonctions commencent à s'altérer, elle "enclenche" le gène p-53 qui est présent dans toutes les cellules de l'organisme et qui commande l'apoptose de la cellule (mort cellulaire programmée).
Les cellules cancéreuses empêchent l'expression de ce gène et s'immortalisent. Le but de nombreux traitement contre les cancers est justement de favoriser l'apoptose des cellules cancéreuses.
Ainsi l'équipe de Villunger en coopération avec des scientifique australiens de Melbourne ont découvert deux protéines, Puma et Noxa, qui ont un rôle positif dans l'expression du gène p-53. Ils sont en effet facteurs de transcription. Il est ainsi concevable que l'absence de ces protéines corrèle avec des réactions négatives de certaines tumeurs à un traitement.
Les scientifiques cherchent actuellement à savoir si ces protéines peuvent être considérées comme des marqueurs de pronostics. De plus il est concevable que l'absence de ces protéines dans l'organisme pourrait faciliter, accélérer ou permettre la naissance de maladies malignes.
Villunger a notamment obtenu un prix START 2003. Ce prix autrichien est doté de 1,2 million d'Euro sur 6 ans et permet à des jeunes chercheurs prometteurs d'effectuer une recherche indépendante.

Cette information est un extrait du BE Autriche numéro 37 du 9/10/2003 rédigé par l'Ambassade de France en Autriche. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2003-10-09 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: proteines traitement cancers


Publicité

En savoir plus