Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-10-13
Actualité médicale

Tags: Echec -  embarrassant -  AEterna -  Neovastat -  inefficace -  cancer -  rein - 
Echec embarrassant pour AEterna : le Neovastat inefficace contre le cancer du rein - Actualité médicale
Echec embarrassant pour AEterna : le Neovastat inefficace contre le cancer du rein

L'approche anti-angiogénique des thérapies contre le cancer vient de subir un sérieux revers suite à l'échec d'une étude clinique décisive menée par la société AEterna dans le cadre du traitement du cancer du rein par le Neovastat. Après les cafouillages de Genentech, voici que la compagnie de biotech de Québec annonce que son produit n'a pas fait mieux que le placebo dans trois cohortes de malades sur quatre.

Publicité

L'approche anti-angiogénique des thérapies contre le cancer vient de subir un sérieux revers suite à l'échec d'une étude clinique décisive menée par la société AEterna dans le cadre du traitement du cancer du rein par le Neovastat. Après les cafouillages de Genentech, voici que la compagnie de biotech de Québec annonce que son produit n'a pas fait mieux que le placebo dans trois cohortes de malades sur quatre. La moyenne de survie ne montre aucune variation statistiquement significative.
Embarrassant échec car certains résultats de l'étude montrent que si elle avait été conçue autrement, l'issue aurait pu être toute autre. De façon générale, les patients les moins affaiblis par le cancer et les métastases ont réellement bénéficié du Neovastat. Comme le résumait le docteur Gerald Batist, oncologue au Centre de Santé de McGill, l'un des superviseurs de l'étude, "plus le volume de la tumeur est petit, meilleures sont les chances de réussir à la contrôler par le Neovastat."
Rappelons qu'une molécule anti-angiogénique bloque le développement de la vascularisation des tissus tumoraux. Le médicament ne guérit pas la tumeur mais empêche son développement en limitant l'apport de nutriments par la circulation sanguine.
Le Neovastat est en ce moment même testé contre le cancer du poumon et on attend les résultats intérimaires d'ici à 2005.

Cette information est un extrait du BE Canada numéro 236 du 13/10/2003 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2003-10-13 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Echec embarrassant AEterna Neovastat inefficace cancer rein


Publicité

En savoir plus