Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-04-16
Actualité médicale

Tags: maladie -  Parkinson -  cellules souches -  adultes - 
Amélioration de la maladie de Parkinson grâce à des cellules-souches adultes - Actualité médicale
Amélioration de la maladie de Parkinson grâce à des cellules-souches adultes

Lors d'une réunion de l'American Association of Neurological Surgeons, qui s'est tenue à Chicago la semaine dernière, une équipe de neurochirurgie du Cedars-Sinai Medical Center à Los Angeles, en collaboration avec des chercheurs de Celmed BioSciences, a prélevé entre 50 et 100 cellules souches du cerveau d'un ingénieur californien âgé de 59 ans atteint de la maladie de Parkinson, les a mises en culture pendant plusieurs mois et en a injecté à nouveau environ six millions dans le cerveau du patient.

Publicité

Lors d'une réunion de l'American Association of Neurological Surgeons, qui s'est tenue à Chicago la semaine dernière, une équipe de neurochirurgie du Cedars-Sinai Medical Center à Los Angeles, en collaboration avec des chercheurs de Celmed BioSciences, a prélevé entre 50 et 100 cellules souches du cerveau d'un ingénieur californien âgé de 59 ans atteint de la maladie de Parkinson, les a mises en culture pendant plusieurs mois et en a injecté à nouveau environ six millions dans le cerveau du patient. Quelque 35% de ces cellules étaient des neurones, dont seule une petite fraction sécrète de la dopamine, une molécule qui fait défaut chez les personnes souffrant de la maladie de Parkinson. L'équipe a constaté aussitôt une augmentation du niveau de dopamine de 58% et une amélioration de la condition du patient. Après un an, le niveau de dopamine enregistré était à nouveau identique à celui d'avant l'intervention. Cependant, la réduction des symptômes de la maladie restait toujours très significative. Cette amélioration pourrait être due à d'autres neurones qui sécréteraient l'acide gamma amino butyrique, associé également à la maladie de Parkinson. Les neurologues soulignent qu'il s'agit là d'une maladie complexe au cours de laquelle on observe des périodes d'amélioration suivies de rechutes inexpliquées. Aussi ne faut-il pas fonder trop d'espoirs sur cette unique intervention. Dès à présent, les neurochirurgiens ont demandé l'autorisation de procéder à de nouvelles interventions sur d'autres patients au cours de l'année.

Article écrit le 2002-04-16 par auteur
Source: Washington Post, 09/04/02, (Stem cell transplant works in California case), http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/articles/A16978-2002Apr8.html Cette information est un extrait du BE Etats-Unis S&T Presse numéro 266 du 16/04/2002 rédigé par l'Ambassade de France aux Etats-Unis. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source

Mots clés: maladie Parkinson cellules souches adultes


Publicité

En savoir plus