Publicité
Accueil > Actualité médicale > Rhumatologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-11-10
Actualité médicale

Tags: medicaments -  polyarthrite -  rhumatoïde -  nocifs -  foie - 
Les nouveaux médicaments contre la polyarthrite rhumatoïde sont-ils nocifs pour le foie ? - Actualité médicale
Les nouveaux médicaments contre la polyarthrite rhumatoïde sont-ils nocifs pour le foie ?

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique des articulations et d'autres organes internes qui touche un Canadien sur cent. L'affection entraîne une inflammation, des douleurs, des raideurs et éventuellement un dysfonctionnement et une difformité des articulations atteintes.

Publicité

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique des articulations et d'autres organes internes qui touche un Canadien sur cent. L'affection entraîne une inflammation, des douleurs, des raideurs et éventuellement un dysfonctionnement et une difformité des articulations atteintes. Les traitements de la polyarthrite rhumatoïde sont de plus en plus efficaces, mais leurs effets secondaires peuvent causer d'autres problèmes de santé. La leflunomide appartient à la classe des antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM). Son utilisation en lieu et place du methotrexate n'engendre pas d'augmentation des risques d'effets secondaires hépatiques. Cependant, selon des chercheurs de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), d'autres ARMM plus récents pourraient avoir des effets nocifs au niveau du foie.
L'équipe menée par Samy Suissa, directeur de la clinique d'épidémiologie du CUSM et professeur à l'Université McGill, a étudié les données provenant de deux grandes sociétés d'assurance américaines touchant 41.885 utilisateurs d'ARMM. Les ARMM prescrits incluaient la leflunomide, les ARMM biologiques les plus récents, le méthotrexate et d'autres ARMM classiques. L'étude a établi que les risques d'effets hépatiques graves augmentaient de manière significative exclusivement pour les ARMM modificateurs de la réponse biologique, mais non dans le cas de la leflunomide ou des autres ARMM.
"Les études évaluatives de cette nature sont extrêmement importantes pour établir les meilleures options thérapeutiques qui s'offrent aux patients, sans effets nocifs", selon Samy Suissa. "Nos conclusions suggèrent qu'il faut explorer davantage les effets secondaires hépatiques observés dans le cas des ARMM biologiques."
L'étude a été financée par Aventis, société qui fabrique la leflunomide.

Cette information est un extrait du BE Canada numéro 238 du 10/11/2003 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2003-11-10 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: medicaments polyarthrite rhumatoïde nocifs foie


Publicité

En savoir plus