Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-04-02
Actualité médicale

Tags:
Réussites pour les résultats d'essais cliniques de la Rasagiline - Actualité médicale
Réussites pour les résultats d'essais cliniques de la Rasagiline

Les essais cliniques pour le traitement de la maladie de Parkinson avec la Rasagiline développée par Teva ont montré des résultats positifs. La Rasagiline est basée sur les travaux originaux des professeurs Moussa Youdim et John Finberg du Département de Pharmacologie de la Faculté de Médecine du Technion.

Publicité

Les essais cliniques pour le traitement de la maladie de Parkinson avec la Rasagiline développée par Teva ont montré des résultats positifs. La Rasagiline est basée sur les travaux originaux des professeurs Moussa Youdim et John Finberg du Département de Pharmacologie de la Faculté de Médecine du Technion.
Le médicament, connu sous le nom de AGN 1135, a été utilisé dans les années 60 par une société australienne comme traitement expérimental pour les fortes pressions sanguines, mais sans réel succès. Le Professeur Youdim s'y est intéressé en 1967, alors qu'il était en Angleterre, et il a reconnu son efficacité potentielle pour le traitement de maladies neurodégénératives.
Le Professeur Youdim a apporté son médicament en 1977 en Israël, quand il a été nommé chef du nouveau département de pharmacologie du Technion. Sa collaboration avec le Professeur Finberg a alors débuté. Les expérimentations sur l'Animal ont montré l'efficacité du médicament contre la mort des neurones.
La Rasagiline est une molécule développée par le Professeur Youdim et son groupe de recherche sur les maladies neurodégénératives ainsi que par le centre d'enseignement du département de pharmacologie du Technion.
A partir de ces recherches, Teva a développé un médicament. Les essais réalisés initialement sur des animaux ont démontré qu'il empêche la dégénération de la dopamine dans le cerveau et améliore les fonctions cognitives.
La perte des neurones est une partie du processus normal du vieillissement mais, dans le cas de la maladie de Parkinson comme dans celle de la maladie d'Alzheimer, ce processus est accéléré. Le traitement des animaux avec la Rasagiline a réussi à empêcher cette action à un degré significatif et, maintenant, il a été montré que ses effets bénéfiques s'étendent aux patients souffrant de la maladie de Parkinson.
Les essais cliniques ont eu lieu en Israël, en Amérique du ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-04-02 par auteur
Source: Technion, 27/03/2003 Cette information est un extrait du BE Israël numéro 11 du 2/04/2003 rédigé par l'Ambassade de France en Israël. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...