Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-12-02
Actualité médicale

Tags: vaccin -  cancer -  partir -  virus -  grippe -  etude -  clinique -  partir2004 - 
Un vaccin contre le cancer à partir du virus de la grippe en étude clinique à partir de 2004 - Actualité médicale
Un vaccin contre le cancer à partir du virus de la grippe en étude clinique à partir de 2004

L'entreprise de biotechnologie viennoise Green Hill, fondée il y a deux ans, a créé un nouveau type de vaccin contre le cancer à partir du virus de la grippe. La première phase de l'étude clinique devrait commencer en automne 2004. Ce vaccin serait prévu pour lutter contre les cellules cancéreuses de la peau, des poumons et du gros intestin.

Publicité

L'entreprise de biotechnologie viennoise Green Hill, fondée il y a deux ans, a créé un nouveau type de vaccin contre le cancer à partir du virus de la grippe. La première phase de l'étude clinique devrait commencer en automne 2004. Ce vaccin serait prévu pour lutter contre les cellules cancéreuses de la peau, des poumons et du gros intestin. Les chercheurs ont créé une "oncoflu", un virus de la grippe modifié génétiquement. Injecté dans un patient, il ne provoque a priori pas de maladie. En supprimant le gène de protection NS1, le virus est rendu vulnérable et il est donc rapidement détruit dans une cellule saine. Ce gène NS1 (NS pour non structural) produit normalement une protéine du même nom qui inhibe l'interféron, protéine produite par nos lymphocytes pour déclencher la réaction immunitaire. La présence et la duplication de ce gène est un facteur de virulence du virus de la grippe. Dans une cellule cancéreuse, notre système de réaction immunitaire n'est pas actif, donc malgré l'absence de son gène de protection NS1, l'oncoflu peut se développer aisément jusqu'à la faire éclater. De cette manière, les chercheurs pensent pouvoir cibler plus précisément les cellules cancéreuses, contrairement aux chimiothérapies usuelles qui s'attaquent également aux cellules saines.
Thomas Muster et Michael Tscheppe, les directeurs commerciaux de Green Hills désirent financer eux-mêmes l'étude clinique jusqu'à la phase III.

Cette information est un extrait du BE Autriche numéro 39 du 2/12/2003 rédigé par l'Ambassade de France en Autriche. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2003-12-02 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: vaccin cancer partir virus grippe etude clinique partir2004


Publicité

En savoir plus