Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-12-19
Actualité médicale

Tags: dermatologues -  viennois -  decouvrent -  retrovirus -  cellules -  cancers -  peau - 
Des dermatologues viennois découvrent un rétrovirus dans des cellules de cancers de la peau - Actualité médicale
Des dermatologues viennois découvrent un rétrovirus dans des cellules de cancers de la peau

Klaus Wolff, Thomas Muster et leurs équipes de la clinique universitaire de dermatologie de Vienne et de l'institut Paul Ehrlich de Langen (Allemagne) ont prouvé la présence d'un rétrovirus endogène baptisé "MERV", dans une tumeur maligne de la peau (mélanome). Leurs travaux de recherche sont parus dans le magazine scientifique "Cancer Research" du 15 décembre 2003.

Publicité

Klaus Wolff, Thomas Muster et leurs équipes de la clinique universitaire de dermatologie de Vienne et de l'institut Paul Ehrlich de Langen (Allemagne) ont prouvé la présence d'un rétrovirus endogène baptisé "MERV", dans une tumeur maligne de la peau (mélanome). Leurs travaux de recherche sont parus dans le magazine scientifique "Cancer Research" du 15 décembre 2003.
Les rétrovirus sont une famille de virus dont le génome est à ARN. Ces virus possèdent une enzyme, la transcriptase inverse, capable de transcrire l'ARN viral en ADN proviral, rendant ainsi possible l'intégration du génome viral dans le génome de la cellule. Certains rétrovirus sont dits exogènes, (comme celui qui cause le sida, par exemple), ils viennent de l'extérieur et ne sont présents que chez les personnes infectées ; ceux qui sont endogènes font partie de l'ADN de tous les humains, mais ne s'expriment normalement pas.
MERV est le premier rétrovirus endogène jamais découvert dans une tumeur localisée et a toutes les propriétés pour être le déclencheur de la maladie. Mais sa part de participation dans le développement du mélanome n'est pas encore déterminée.
Ce projet de recherche a duré 4 ans. Dans les années 70, un scientifique allemand avait déjà découvert des "particules" dans les mélanomes, mais les techniques de l'époque n'avaient pas pu montrer qu'il s'agissait d'un rétrovirus. Grâce à des images obtenues par microscope électronique, les chercheurs ont obtenu des images de ces rétrovirus. Ils ont ensuite prouvé la présence des protéines virales "Gag", "Pol" et "Rec". Ils ont également pu séquencer le génome de ce rétrovirus.

Cette information est un extrait du BE Autriche numéro 40 du 19/12/2003 rédigé par l'Ambassade de France en Autriche. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2003-12-19 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: dermatologues viennois decouvrent retrovirus cellules cancers peau


Publicité

En savoir plus