Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-12-23
Actualité médicale

Tags: substance -  anticancereuse - 
Une nouvelle substance anticancéreuse - Actualité médicale
Une nouvelle substance anticancéreuse

Des scientifiques brésiliens ont isolé, à partir des feuilles d'un arbuste connu populairement sous le nom de abajeru (Chrysobalanus icaco), une substance anticancéreuse capable de détruire différents types de tumeurs. Le composé a surpris les chercheurs pour avoir aussi une action contre des cellules cancéreuses résistantes à de multiples médicaments, caractéristique considérée par les scientifiques comme rare.

Publicité

Des scientifiques brésiliens ont isolé, à partir des feuilles d'un arbuste connu populairement sous le nom de abajeru (Chrysobalanus icaco), une substance anticancéreuse capable de détruire différents types de tumeurs. Le composé a surpris les chercheurs pour avoir aussi une action contre des cellules cancéreuses résistantes à de multiples médicaments, caractéristique considérée par les scientifiques comme rare.
La découverte est très prometteuse et le groupe de l'UFRJ a décidé de breveter la substance. Elle vient d'être enregistrée dans le Traité de Coopération de Brevets, accord international qui couvre 122 pays.
L'activité anticancéreuse a été constatée en laboratoire lors de tests réalisés avec des lignages de cellules de tumeurs du sein, du cerveau, du poumon, de l'intestin, du larynge et de la moelle. Le chercheur Cerli Rocha Gattass, de l'Institut de Biophysique Carlos Chagas et coordinateur des essais, a affirmé que "ce qui a le plus attiré notre attention est que la substance a tué aussi des lignages de cellules de leucémie résistantes à de multiples médicaments".
La résistance à la chimiothérapie, utilisée normalement pour combattre la maladie, est un problème sérieux car elle rend le traitement pratiquement inefficace. D'après les scientifiques, les substances capables, en même temps, de tuer une cellule malade et de dribler la résistance sont très rares et il n'en existe aucune brevetée au Brésil.
La prochaine étape est d'essayer le composé sur des souris. Les chercheurs de l'UFRJ espèrent que cette substance intéressera quelque industrie pharmaceutique pour qu'elle puisse être transformée, un jour, en médicament. Les essais préliminaires n'ont pas montré de toxicité.

Cette information est un extrait du BE Brésil numéro 39 du 23/12/2003 rédigé par l'Ambassade de France au Brésil. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2003-12-23 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: substance anticancereuse


Publicité

En savoir plus