Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-12-30
Actualité médicale

Tags: anticorps -  offrir -  espoir -  personnes -  atteintes -  maladies -  auto-immunes - 
La découverte de nouveaux anticorps pourrait offrir un espoir aux personnes atteintes de maladies auto-immunes - Actualité médicale
La découverte de nouveaux anticorps pourrait offrir un espoir aux personnes atteintes de maladies auto-immunes

Les maladies auto-immunes sont des manifestations pathologiques provoquées par un dérèglement du système immunitaire qui attaque par erreur des cellules ou tissus de l'organisme perçus comme "étrangers". Parmi les maladies auto-immunes, on retrouve la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaque, la myasthénie et la maladie de Crohn.

Publicité

Les maladies auto-immunes sont des manifestations pathologiques provoquées par un dérèglement du système immunitaire qui attaque par erreur des cellules ou tissus de l'organisme perçus comme "étrangers". Parmi les maladies auto-immunes, on retrouve la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaque, la myasthénie et la maladie de Crohn.
Le Dr. Nathan KARIN et ses collègues du département d'Immunologie du Technion en Israël ont récemment découvert que le corps possède une seconde série de "bons" anticorps, qui s'opposent à l'activité des auto-anticorps. Et en utilisant la manipulation génétique, les chercheurs ont réussi à augmenter l'activité restreinte des "bons" anticorps.
Leurs travaux ont été publiés dans le numéro de Novembre de la revue "Immunology". Se basant sur ces découvertes, le Dr. KARIN a mis au point un programme de développement de nouvelles thérapies et a déposé une demande de brevet. Un système immunitaire fonctionnant normalement est capable de différencier les cellules de l'organisme et les corps étrangers. En cas d'attaque, il active les anticorps chargés de refouler les éléments étrangers. Mais si le système immunitaire ne fonctionne pas correctement, les anticorps ne sont pas activés, laissant les auto-anticorps s'attaquer aux cellules et tissus de l'organisme.
Lors de tests sur des animaux auxquels la polyarthrite rhumatoïde a été inoculée, les chercheurs ont pu augmenter le nombre de "bons" anticorps, ce qui a causé une nette régression de la maladie auto-immune ; en parallèle, l'élimination des "bons" anticorps a hâté la progression de la maladie.
Plus important, les chercheurs ont pu confirmer ce processus par une étude clinique à double insu. 22 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, un groupe témoin de 10 personnes atteintes d'arthrose (qui n'est pas une maladie auto-immune), et un autre groupe témoin de 12 patients en bonne santé ont participé à l'étude. Plus de 70% des patients atteints ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-12-30 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: anticorps offrir espoir personnes atteintes maladies auto-immunes


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...