Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-01-18
Actualité médicale

Tags: travaux -  recherche -  portant -  cancer -  peau -  autre -  psoriasis -  recompenses - 
Deux travaux de recherche, l'un portant sur le cancer de la peau, l'autre sur le psoriasis, ont été récompensés - Actualité médicale
Deux travaux de recherche, l'un portant sur le cancer de la peau, l'autre sur le psoriasis, ont été récompensés

Le prix Unilever de dermatologie, doté de 5200 euros, a récompensé cette année le docteur Gudrun Ratzinger de la clinique universitaire de vénérologie et de dermatologie d'Innsbruck et le professeur Rainer Kunstfeld de la clinique universitaire de dermatologie de Vienne.

Publicité

Le prix Unilever de dermatologie, doté de 5200 euros, a récompensé cette année le docteur Gudrun Ratzinger de la clinique universitaire de vénérologie et de dermatologie d'Innsbruck et le professeur Rainer Kunstfeld de la clinique universitaire de dermatologie de Vienne.
Le premier a mené une étude sur les cellules dendritiques qui pourrait bientôt aboutir à un traitement du cancer de la peau. Les cellules dendritiques sont des cellules centrales du système immunitaire. Elles sont capables de phagocyter des antigènes étrangers de l'épiderme pour les présenter ensuite au lymphocyte immunocompétent qui va les détruire. On sait depuis peu que ces cellules aident le corps à lutter contre le développement de mélanomes malins ou tumeur de la peau. Une tumeur est constituée de mélanocytes (cellules responsables de la pigmentation de la peau) qui ont muté. En général, les cellules cancéreuses ne sont que partiellement, voir pas du tout reconnues comme antigènes par notre système immunitaire. Le docteur Ratzinger et son équipe ont montré qu'avec un traitement immunospécifique, les cellules dendritiques pouvaient reconnaître et attaquer les cellules cancéreuses composant le mélanome. Ainsi, le docteur Ratzinger pense qu'il serait possible d'utiliser les cellules dendritiques pour mettre au point un vaccin anti-tumoral. Pour se faire, des cellules dendritiques seraient mises en culture ex-vivo puis liés à un peptide (une petite protéine) qui est spécifique aux mélanocytes cancéreux. Ensuite, ces cellules "modifiées" pourraient être réinjectées dans l'organisme. En cas de mélanome, ces cellules modifiées seraient capables de reconnaître les mélanocytes cancéreux. Elles pourraient alors déclencher une réponse immunitaire rapide et importante à même de détruire la tumeur.
Le deuxième lauréat de ce prix, le professeur Kunstfeld a étudié le rôle de la protéine VEGF-A (Vascular Endothelial Growth Factor -A) qui serait impliquée dans l'apparition de maladies inflammatoires de la peau. Des souris transgéniques ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2004-01-18 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: travaux recherche portant cancer peau autre psoriasis recompenses


Publicité

En savoir plus