Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-01-18
Actualité médicale

Tags: forme -  boucles -  ADN -  serait -  expression -  genes -  codant -  anticorps - 
La forme de boucles d'ADN serait responsable de l'expression de gènes codant les anticorps - Actualité médicale
La forme de boucles d'ADN serait responsable de l'expression de gènes codant les anticorps

Meinrad Busslinger et son équipe de l'Institut de pathologie moléculaire, en collaboration avec le Collège universitaire de Londres (University College of London), sont parvenus à expliquer un mécanisme particulier de notre système immunitaire. Lors de leur maturation, les lymphocytes B produisent à leur surface des anticorps qui permettent de reconnaître des molécules de protéines étrangères et de s'y fixer.

Publicité

Meinrad Busslinger et son équipe de l'Institut de pathologie moléculaire, en collaboration avec le Collège universitaire de Londres (University College of London), sont parvenus à expliquer un mécanisme particulier de notre système immunitaire. Lors de leur maturation, les lymphocytes B produisent à leur surface des anticorps qui permettent de reconnaître des molécules de protéines étrangères et de s'y fixer. L'expression des gènes des anticorps serait liée à la forme de l'ADN, ce qui expliquerait l'un des mécanismes de leur synthèse, appelé l'exclusion allélique. Les résultats de leurs recherches ont été publiés en ligne sur le site du magazine scientifique "Nature Immunology" le 5 décembre 2004.
Les cellules B, appelés aussi communément les globules blancs, arrivent à maturité dans la moelle osseuse. Elles sont capables de synthétiser des anticorps, appelés aussi des immunoglobulines. Les anticorps sont membranaires (à la surface des lymphocytes B) ou sécrétées (par les plasmocytes). Chaque cellule B est spécifique à un antigène, et il existe par conséquent environ 1 milliard de cellules B différentes.
La production des anticorps provient de l'expression de plusieurs gènes. Les immunoglobulines comprennent deux chaînes lourdes identiques associées à deux chaînes légères identiques, kappa ou lambda. Chez l'homme, les gènes des chaînes lourdes (locus IGH), les gènes des chaînes légères kappa (locus IGK) et les gènes des chaînes légères lambda (locus IGL), sont respectivement situés sur les chromosomes 14 (14q32.3), 2 (2p11.2) et 22 (22q11.2). La synthèse des immunoglobulines nécessite des réarrangements des gènes des locus IGH, IGK et IGL durant la différenciation des cellules B. Par la suite les cellules B matures montrent des phénomènes d'exclusion allélique, c'est-à-dire que, dans la quasi-totalité des cas, les seuls gènes fonctionnels des anticorps sont, soit ceux du chromosome paternel, soit ceux du chromosome maternel, mais jamais les deux à la fois, on ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-01-18 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: forme boucles ADN serait expression genes codant anticorps


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...