Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-01-29
Actualité médicale

Tags: constituant -  chimique -  ail -  detruit -  cellules -  cancereuses - 
Un constituant chimique de l'ail détruit des cellules cancéreuses - Actualité médicale
Un constituant chimique de l'ail détruit des cellules cancéreuses

Un constituant chimique de l'ail, dont les propriétés thérapeutiques sont connues depuis la plus haute antiquité, pourrait représenter une nouvelle arme contre le cancer, ont annoncé, le 5 janvier 2004, des chercheurs israéliens. Ce composé chimique, l'allicine, détruit toutes les cellules vivantes à forte dose, selon les scientifiques.

Publicité

Un constituant chimique de l'ail, dont les propriétés thérapeutiques sont connues depuis la plus haute antiquité, pourrait représenter une nouvelle arme contre le cancer, ont annoncé, le 5 janvier 2004, des chercheurs israéliens.
Ce composé chimique, l'allicine, détruit toutes les cellules vivantes à forte dose, selon les scientifiques.
Mais les chercheurs de l'Institut Weizmann près de Tel-Aviv espèrent avoir trouvé un moyen pour qu'il s'attaque uniquement aux cellules cancéreuses sans infliger de dommages à des cellules saines.
Les scientifiques utilisent l'origine de l'allicine. Celle-ci provient d'un mélange de deux composants de l'ail, l'alliine et une enzyme l'allinase. Les deux molécules de l'ail ne se mélangent pour produire l'allicine que lorsque des gousses sont écrasées, ce qui leur donne leur odeur caractéristique. A doses massives pour une cellule, le mélange de ces deux produits est mortel.
Les chercheurs ont mis au point une méthode pour marquer les cellules cancéreuses afin qu'elles soient les seules à réceptionner l'alliine. Ils injectent ensuite l'enzyme qui va au contact de l'alliine produire de l'allicine et détruire ainsi les cellules malades.
La méthode permet de réduire au minimum les dommages pour les cellules saines, car l'allicine se dissout rapidement dans le sang après avoir joué son rôle de tueuse de cellules cancéreuses.
Mais elle n'a été testée avec succès que sur des souris de laboratoire et seulement pour des cancers de l'estomac.
Reste à savoir si l'allicine élimine toutes les cellules cancéreuses, si elle est efficace pour d'autres cancers et si elle fonctionne aussi bien pour l'homme.
Cette recherche a fait l'objet d'une publication dans la revue "Molecular Cancer Therapeutics".

Cette information est un extrait du BE Israël numéro 20 du 29/01/2004 rédigé par l'Ambassade de France en Israël. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2004-01-29 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: constituant chimique ail detruit cellules cancereuses


Publicité

En savoir plus