Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-02-02
Actualité médicale

Tags: Lutte -  biologique -  trois -  bogues - 
Lutte biologique : trois bogues - Actualité médicale
Lutte biologique : trois bogues

Malgré les progrès spectaculaires enregistrés par les agents de lutte biologique au cours des dernières années, trois nuages noirs planent sur leur avenir. C'est ce qu'a expliqué le professeur Jacques Brodeur, du Département de phytologie à un colloque du Réseau Biocontrôle (réseau de chercheurs canadiens) qui s'est tenu fin janvier à Trois-Rivières.

Publicité

Malgré les progrès spectaculaires enregistrés par les agents de lutte biologique au cours des dernières années, trois nuages noirs planent sur leur avenir. C'est ce qu'a expliqué le professeur Jacques Brodeur, du Département de phytologie à un colloque du Réseau Biocontrôle (réseau de chercheurs canadiens) qui s'est tenu fin janvier à Trois-Rivières.
La lutte biologique, en tant qu'alternative aux pesticides chimiques ayant prouvé son efficacité dans certaines conditions, a surfé sur une image positive depuis trente ans. Le nombre d'agents biologiques vendus commercialement (insectes, acariens, araignées, nématodes, champignons, bactéries, virus) est passé de 2 en 1970 à 162 en 2003.
"Mais on s'aperçoit que tout n'est pas aussi parfait qu'on le croyait", explique le professeur Brodeur.
La mauvaise utilisation des agents biologiques dans les cultures (mélanges improvisés par exemple) provoque des interactions qui peuvent diminuer l'efficacité d'agents prouvée en laboratoire, les insectes se combattant entre eux, les champignons attaquant les "bons" et les "mauvais" insectes, etc.
L'introduction de certains agents biologiques a eu des effets secondaires très négatifs sur les insectes indigènes comme dans le cas de la coccinelle asiatique, introduite aux Etats-Unis pour lutter contre des pucerons et qui a rapidement migré vers le Nord s'y multipliant au point de déplacer ses cousines québécoises. Et on ne compte plus qu'une espèce de coccinelle indigène dans les champs de maïs contre six il y a dix ans.
Dernier nuage noir qui menace l'avenir de la lutte biologique, le Patriot Act adopté par l'administration Bush au lendemain des événements du 11 septembre restreint l'importation de matériel biologique vivant. "Comme 80% des agents biologiques utilisés aux Etats-Unis proviennent d'Europe, cette mesure met en péril, à court terme, la lutte biologique en sol américain. A plus long terme, par contre, elle pourrait favoriser l'émergence de producteurs locaux qui pourront prendre ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-02-02 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Lutte biologique trois bogues


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...