Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-02-02
Actualité médicale

Tags: explication -  mort -  neurones -  cerebraux -  consecutive -  AVC - 
Nouvelle explication de la mort des neurones cérébraux consécutive à un AVC - Actualité médicale
Nouvelle explication de la mort des neurones cérébraux consécutive à un AVC

Des scientifiques de l'Hôpital de Western Toronto et de l'Université de Toronto ont identifié le mécanisme qui déclenche la mort des neurones après un Accident Vasculaire Cérébral. Jusqu'ici, on pensait que c'était la déplétion des cellules en glutamate, un acide aminé indispensable à la communication entre neurones, qui était à l'origine de cette dégénérescence.

Publicité

Des scientifiques de l'Hôpital de Western Toronto et de l'Université de Toronto ont identifié le mécanisme qui déclenche la mort des neurones après un Accident Vasculaire Cérébral. Jusqu'ici, on pensait que c'était la déplétion des cellules en glutamate, un acide aminé indispensable à la communication entre neurones, qui était à l'origine de cette dégénérescence. Lorsque les cellules cérébrales meurent, elles libèrent ce composé qui va se lier au récepteur NMDA, situé à la surface des cellules voisines, et entraîne un influx de calcium. On pensait donc que ce mécanisme était à l'origine de la mort des neurones cérébraux.
Il n'en est rien comme l'ont démontré les chercheurs torontois. En fait, lorsque les neurones sont privés d'oxygène et de nutriments suite à un AVC, une protéine canal appelée TRPM7 est activée à leur surface et déclenche une réaction en chaîne aboutissant à la libération de radicaux libres qui compromettent l'intégrité de la cellule en s'attaquant notamment à la membrane plasmique et à l'ADN. De plus, ces radicaux libres amplifient l'action du TRMP7 et accélèrent de fait la dégénérescence cellulaire.
Les chercheurs ont par ailleurs développé une stratégie permettant de contrer l'activation de ce canal. Le délai de survie des neurones sans oxygène ni nutriments a ainsi pu être porté à trois heures. Selon les responsables de l'étude il faudra environ trois ans pour développer un nouveau médicament capable d'intervenir directement au niveau du TRMP7.
L'AVC est la quatrième cause de mortalité au Canada et la seconde dans le monde. Il est à l'origine d'invalidations majeures telles que l'hémiplégie, des problèmes de raisonnement et des troubles de la parole.

Cette information est un extrait du BE Canada numéro 244 du 2/02/2004 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-02-02 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: explication mort neurones cerebraux consecutive AVC


Publicité

En savoir plus