Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-02-26
Actualité médicale

Tags: Apoptose -  levures -  chercheurs -  prouvent -  premiere -  comportement -  altruiste -  etres -  unicellulaires - 
Apoptose chez les levures : des chercheurs prouvent pour la première fois un comportement altruiste chez les êtres unicellulaires - Actualité médicale
Apoptose chez les levures : des chercheurs prouvent pour la première fois un comportement altruiste chez les êtres unicellulaires

Le phénomène d'apoptose, c'est-à-dire de mort cellulaire programmée, est connu chez les organismes pluricellulaires comme unicellulaires. Une cellule d'un tissu humain pourra enclencher ce mécanisme en cas de déficiences, d'infections par un virus et/ou pour protéger les cellules saines environnantes.

Publicité

Le phénomène d'apoptose, c'est-à-dire de mort cellulaire programmée, est connu chez les organismes pluricellulaires comme unicellulaires. Une cellule d'un tissu humain pourra enclencher ce mécanisme en cas de déficiences, d'infections par un virus et/ou pour protéger les cellules saines environnantes. Mais quel est l'intérêt de ce processus chez les êtres unicellulaires, et constituant par définition un organisme viable à eux seuls ?
Un groupe de recherche germano-américain a pris pour modèle Saccharomyces cerevisiae, connu sous le nom de levure de boulanger. Il est parvenu à mettre à jour chez cet organisme unicellulaire un comportement altruiste. Ainsi, lors de pénuries alimentaires, les populations vieillissantes de levures s'éteignent en grande partie afin de permettre à des "parents" en meilleure condition d'avoir accès en priorité aux ressources alimentaires. Pendant que les jeunes cellules se multiplient et font perdurer le matériel génétique de la colonie, les cellules mourantes libèrent des substances stimulant la croissance des individus survivants.
Ces conclusions de recherche sont significatives pour différents domaines de la médecine moderne. La compréhension des mécanismes de l'apoptose chez les unicellulaires pourrait notamment permettre de lutter contre des maladies impliquant des organismes unicellulaires, telles que la malaria, le SIDA, le cancer ou les maladies neurodégénératives.
Les travaux sur le comportement social des levures ont fait l'objet d'un article dans le journal "Cell Biology" (tome 164, n°4, 16 février 2004. Auteurs : F.Madeo, E.Herker, H.Jungwirth).

Cette information est un extrait du BE Allemagne numéro 179 du 26/02/2004 rédigé par l'Ambassade de France en Allemagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2004-02-26 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Apoptose levures chercheurs prouvent premiere comportement altruiste etres unicellulaires


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...