Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-03-04
Actualité médicale

Tags: test -  ADN -  cancer -  sein - 
Un test d'ADN pour le cancer du sein - Actualité médicale
Un test d'ADN pour le cancer du sein

L'équipe de médecins regroupée autour de Christian Marth de la clinique universitaire de gynécologie d'Innsbruck a développé un nouveau test basé sur l'analyse de l'ADN à partir d'un prélèvement sanguin pour déterminer les risques de cancer du sein chez la femme.

Publicité

L'équipe de médecins regroupée autour de Christian Marth de la clinique universitaire de gynécologie d'Innsbruck a développé un nouveau test basé sur l'analyse de l'ADN à partir d'un prélèvement sanguin pour déterminer les risques de cancer du sein chez la femme.
Jusqu'à présent les tests génétiques déterminaient seulement les risques de transmission du cancer du sein par voie héréditaire. Les tests développés par l'équipe de recherche d'Innsbruck s'appuie sur la méthylation de l'ADN. La méthylation de l'ADN est une modification de l'une des quatre bases azotées (thymine, adénine, guanine et cytosine) de l'ADN. Cette modification consiste en l'ajout d'un groupement méthyle (CH3) à la place d'un atome d'hydrogène. Bien que les quatre types de base puissent être méthylés, la cytosine est la plus fréquemment méthylée. L'apparition du cancer du sein est dû non-seulement à des mutations génétiques sur les gènes BRCA (il en existe 3 types : BRCA 1, 2 et 3), c'est à dire à des modifications de la séquence des bases des gènes, mais aussi à une altération de la méthylation de la cytosine qui sert normalement de régulateur dans le développement des cellules.
Le degré de méthylation de l'ADN dans le sang donne donc des informations sur le risque de formation de métastases. Si le taux de méthylation de l'ADN est anormalement élevé, cela montre que les cellules cancéreuses ont quitté les organes touchés à l'origine et que la patiente risque de développer des métastases. Ces nouveaux résultats pour le pronostic du cancer du sein peuvent aboutir au développement de nouvelles thérapies.
En Autriche, 4500 nouveaux cas de cancer du sein apparaissent chaque année. En 2002, 1572 femmes en sont décédées.

Cette information est un extrait du BE Autriche numéro 42 du 4/03/2004 rédigé par l'Ambassade de France en Autriche. Les Bulletins Electroniques (BE) sont ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-03-04 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: test ADN cancer sein


Publicité

En savoir plus