Publicité
Accueil > Actualité médicale > Télémédecine
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2005-03-15
Actualité médicale

Tags:
Un prototype de télémédecine pour l'armée sud africaine - Actualité médicale
Un prototype de télémédecine pour l'armée sud africaine

L'armée sud africaine s'équipera en télémédecine si le prototype mis au point par le Medical Research Council et l'institut de défense Armscor est approuvé. Officiellement lancé à l'hôpital militaire Wynberg au Cap, le prototype qui a coûté 327.000 EUR, est un laboratoire installé à l'intérieur d'un conteneur où trois techniciens médicaux peuvent travailler simultanément.

Publicité

L'armée sud africaine s'équipera en télémédecine si le prototype mis au point par le Medical Research Council et l'institut de défense Armscor est approuvé.
Officiellement lancé à l'hôpital militaire Wynberg au Cap, le prototype qui a coûté 327.000 EUR, est un laboratoire installé à l'intérieur d'un conteneur où trois techniciens médicaux peuvent travailler simultanément. Une antenne sur le toit du conteneur assure une communication satellitaire bidirectionnelle, y compris par visioconférence.
Le conteneur dispose d'un générateur d'électricité, d'eau froide et chaude, d'air conditionné, d'un réceptacle d'eaux usées et d'une batterie de secours. Les équipements médicaux, contrôlés par ordinateur, permettent des analyses histopathologiques, dermatologiques, chimiques, hématologiques et microbiologiques. Les échantillons sont dotés de codes barres pour faciliter leur suivi. Le prototype dispose d'une centrifugeuse, de deux microscopes optiques (10X à 100X), d'un réfrigérateur et d'un congélateur. Optionnellement, un microscope et un analyseur automatisés télécommandables peuvent être embarqués.
L'ensemble pèse 4,7 tonnes et peut être transporté par avion, le laboratoire nécessitant 45 minutes pour devenir opérationnel après son débarquement. Il serait destiné aux forces sud africaines ainsi qu'aux populations rurales isolées dans ce pays à forte variabilité de la densité de peuplement

Article écrit le 2005-03-15 par auteur
Source: Cette information est un extrait du BE Afrique du Sud numéro 2 du 15/03/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Afrique Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

http://www.scienceinafrica.co.za S. Elmaleh, samuel.elmaleh@diplomatie.gouv.fr