Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-12-20
Actualité médicale

Tags: realite virtuelle -  alternative -  traitements -  accident cerebrovasculaire -  maladie -  Parkinson - 
Un système de réalité virtuelle comme alternative aux traitements des patients ayant subit un accident cérébrovasculaire ou atteints de la maladie de Parkinson - Actualité médicale
Un système de réalité virtuelle comme alternative aux traitements des patients ayant subit un accident cérébrovasculaire ou atteints de la maladie de Parkinson

Une équipe du Pacific Parkinson's Research Centre de l'hôpital de l'Université de Colombie Britannique est en train de développer un nouvel outil de rééducation afin d'aider les patients ayant subi un accident cérébrovasculaire (ACV) ou atteints de la maladie de Parkinson, à recouvrer certaines fonctions neurologiques.

Publicité

Une équipe du Pacific Parkinson's Research Centre de l'hôpital de l'Université de Colombie Britannique est en train de développer un nouvel outil de rééducation afin d'aider les patients ayant subi un accident cérébrovasculaire (ACV) ou atteints de la maladie de Parkinson, à recouvrer certaines fonctions neurologiques.
Cet outil ressemble à un jeu vidéo et constitue un environnement virtuel complexe permettant aux patients de réaliser des exercices de rééducation basés sur des stimuli virtuels, une stratégie novatrice de récupération intitulée " Virtual Reality Therapy " (VR Therapy).
Des recherches antérieures ont démontré que les stimulants synthétiques comme les amphétamines permettaient aux patients de réapprendre un mouvement, même des années après avoir subi un ACV. Ces stimulants génèrent la production de noradrénaline, composé chimique naturellement présent dans le corps humain (neurotransmetteur), qui intervient dans la transmission des signaux électriques entre les cellules nerveuses, dont celles contrôlant les muscles moteurs.
Or, le dosage des stimulants étant difficile à réaliser, ces traitements médicamenteux comportent des risques cardiologiques.
Le Pr. McKeown s'est donc tourné vers une autre solution: générer la production de noradrénaline sans l'utilisation de stimulants synthétiques.
Après avoir observé qu'en réponse à certains stimuli extérieurs, le cerveau réagit par un pic naturel de noradrénaline, l'équipe du Pr. McKeown a développé un environnement virtuel sécurisé permettant le suivi précis de l'activité électrique des muscles en réponse à différents stimuli virtuels.
Le système de réalité virtuelle se compose de 15 électrodes de 5 cm de diamètre que le patient applique sur ses bras et ses épaules. Ces électrodes servent à l'enregistrement de l'activité électrique des muscles. Le patient observe un moniteur sur lequel apparaîssent des balles en 3 dimensions qui s'envolent en direction du sujet. Il a ensuite pour instruction d'essayer d'éviter ou d'attraper certaines de ces balles.
Le degré d'amélioration de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-12-20 par auteur
Source: Cette information est un extrait du BE Canada numéro 290 du 20/12/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus