Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-10-21
Actualité médicale

Tags:
Des chercheurs milanais
Des chercheurs milanais "fabriquent" des cellules souches neuronales extrêmement pures

Des cellules souches extrêmement pures du cerveau ont été obtenues grâce à une nouvelle méthode mise au point par des chercheurs des universités de Milan et d'Edimbourg, qui collaborent dans le cadre du consortium européen EuroStemCell.

Publicité

Des cellules souches extrêmement pures du cerveau ont été obtenues grâce à une nouvelle méthode mise au point par des chercheurs des universités de Milan et d'Edimbourg, qui collaborent dans le cadre du consortium européen EuroStemCell. La technologie a été concédée en licence exclusive à la société anglaise Stem Cell Research, qui fait partie du consortium. Les chercheurs ont pour la première fois obtenu des cultures homogènes de cellules souches du cerveau qui sont stables, auto-entretenues et qui ont perdu la capacité de générer des tumeurs typiques des embryons.
Jusqu'à aujourd'hui, les cultures de cellules souches du cerveau étudiées en laboratoire étaient composées de diverses sortes de cellules, et il n'était pas possible d'attribuer avec certitude la responsabilité de propriétés données à une catégorie en particulier. La découverte, annoncée le 17 août dans la revue scientifique "PloS Biology", permettra, selon les chercheurs, de comprendre comment se forment les neurones et de reproduire en laboratoire certaines maladies du cerveau, comme la maladie de Parkinson et la chorée de Huntington, en favorisant la mise au point de stratégies pharmacologiques destinées à lutter contre l'apparition et le développement de la maladie. "Nous sommes partis de l'unique type de cellules disponibles et dont la population est homogène, celle des cellules souches d'embryons (de souris) -explique Luciano Conti, de l'Université de Milan. Nous leur avons donné les informations adaptées pour les transformer en une population homogène de cellules souches spécialisées. Celles-ci, en gardant la capacité des cellules embryonales de produire des copies d'elles-mêmes et de pratiquement n'importe quelle autre cellule spécialisée, ne provoquent pas de tumeurs une fois introduites dans le cerveau".
Même si obtenir un traitement reste un objectif difficile à atteindre, cette découverte constitue un instrument extraordinaire pour commencer à comprendre la formation des neurones.

Il Sole 24 ore - ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-10-21 par auteur
Source: Cette information est un extrait du BE Italie numéro 39 du 21/10/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Italie. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...