Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-04-26
Actualité médicale

Tags: Cecite -  diabetique -  mal -  evitable - 
Cécité diabétique : un mal évitable - Actualité médicale
Cécité diabétique : un mal évitable

Le diabète, qui touche déjà de 7 à 10% des Canadiens, multiplie par 25 le risque d'être atteint de cécité. Avec le vieillissement de la population, on prévoit que le taux de diabète grimpera à 40% en 2025. Cette épidémie appréhendée fait donc craindre une hausse marquée de la cécité.

Publicité

Le diabète, qui touche déjà de 7 à 10% des Canadiens, multiplie par 25 le risque d'être atteint de cécité. Avec le vieillissement de la population, on prévoit que le taux de diabète grimpera à 40% en 2025. Cette épidémie appréhendée fait donc craindre une hausse marquée de la cécité.
Le dépistage de la rétinopathie diabétique n'est pas facile parce que cette maladie est asymptomatique d'après Marie Carole Boucher, professeure au Département d'ophtalmologie de la Faculté de médecine de l'université de Montréal et ophtalmologiste à l'hôpital Maisonneuve-Rosemont. Jusqu'à un stade avancé de la maladie, le patient n'éprouve aucune douleur et ne remarque aucune diminution de son acuité visuelle. La cécité peut toutefois se manifester de façon subite par une hémorragie dans le globe oculaire (10% des diabétiques souffrent d'une atteinte grave aux yeux susceptible de provoquer la cécité sans signe précurseur).
Pour dépister les patients à risque, il faudrait examiner 100% des diabétiques alors que moins de 50% d'entre eux subissent des examens annuels. Différents facteurs sont responsables de ce faible taux de consultation : le caractère asymptomatique de la maladie, le délai d'attente pour obtenir un rendez-vous avec un ophtalmologiste, l'inconfort de la technique d'examen qui nécessite une dilatation de la pupille et le fait que le dépistage demande une expertise particulière de la part du médecin spécialiste.
Pour faciliter le dépistage de masse et désengorger le système de santé, Marie Carole Boucher a établi un nouveau modèle de diagnostic recourant à la télédétection. Des caméras numériques permettent maintenant de voir le fond de l'oeil sans avoir à dilater la pupille. La prise des images de la rétine peut être faite localement par un technicien ou par une personne formée en conséquence, et l'expertise médicale est fournie à distance par un médecin spécialiste. Ainsi, un dépistage ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-04-26 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Cecite diabetique mal evitable


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...