Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-04-26
Actualité médicale

Tags: Alzheimer -  mire -  recherche - 
L'Alzheimer dans la mire de la recherche - Actualité médicale
L'Alzheimer dans la mire de la recherche

"L'Alzheimer progresse avec le vieillissement de la population. Cela se voit principalement dans les pays à forte densité, comme la Chine et l'Inde. Il y aurait 25 millions de cas dans le monde, on s'attend à ce qu'en 2031, ce chiffre progresse à 40 millions", annonçait le Dr Serge Gauthier, du Centre McGill d'étude sur le vieillissement (Montréal), au 8ème Symposium international sur la recherche en traitement de l'Alzheimer.

Publicité

"L'Alzheimer progresse avec le vieillissement de la population. Cela se voit principalement dans les pays à forte densité, comme la Chine et l'Inde. Il y aurait 25 millions de cas dans le monde, on s'attend à ce qu'en 2031, ce chiffre progresse à 40 millions", annonçait le Dr Serge Gauthier, du Centre McGill d'étude sur le vieillissement (Montréal), au 8ème Symposium international sur la recherche en traitement de l'Alzheimer. Ce symposium conjoint Montréal/Springfield réunissait pendant trois jours les équipes les plus avant-gardistes du domaine.
Bien que cette maladie dégénérative soit connue depuis 1907, on ignore toujours ce qui la cause et comment en arrêter la progression.
L'une des pistes suivies par de nombreuses équipes de recherche est le taux élevé de cholestérol. Donner un traitement pour contrôler le cholestérol diminue de 60% les risques de contracter la maladie, retarde l'apparition des symptômes et leur nombre, révèle une étude présentée par un des chercheurs présents au symposium.
Autre piste majeure : combattre les mécanismes par lesquels se développe la maladie, comme l'accumulation de ces "plaques" amyloïdes dans le cerveau. En étudiant les plaques du cerveau, là où les cellules sont endommagées, les scientifiques ont découvert qu'elles contiennent la protéine dite bêta-amyloïde, qui appartient à une substance plus grande, le "précurseur de la protéine". Chez les malades, la bêta-amyloïde se sépare de son précurseur, une division qui semble importante et que pour l'instant, les chercheurs ne s'expliquent pas.
Une autre protéine du nom de "Tau" serait également impliquée. Ces deux types de dépôts de protéines dérangent le fonctionnement normal des cellules. Il y aurait même une compétition entre les deux protéines. Un traitement à la galantamine régule leur activité, ce qui inhibe beaucoup les symptômes de la maladie, d'après une des études présentées.
D'autres équipes regardent plutôt du côté ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-04-26 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Alzheimer mire recherche


Publicité

En savoir plus