Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-05-04
Actualité médicale

Tags: hopitaux -  italiens -  equipes -  soigner -  tumeurs - 
Les hôpitaux italiens plus équipés pour soigner les tumeurs - Actualité médicale
Les hôpitaux italiens plus équipés pour soigner les tumeurs

Selon le second livre blanc de l'Association italienne d'oncologie médicale (Aiom), d'importants progrès ont été réalisés dans le domaine de l'oncologie en Italie au cours des 3 dernières années, en particulier dans le sud du pays.

Publicité

Selon le second livre blanc de l'Association italienne d'oncologie médicale (Aiom), d'importants progrès ont été réalisés dans le domaine de l'oncologie en Italie au cours des 3 dernières années, en particulier dans le sud du pays. Cette croissance dans la lutte contre le cancer est surtout due aux appareillages utilisés : les structures dites d'excellence, c'est à dire dotée d'au moins une Tac (tomographie axiale informatisée) et d'une résonance magnétique, sont présentes dans plus de 50% des centres actuels, contre 9,3% en 2001. La Pet (tomographie à émission de positions), quasiment inconnue il y a 3 ans, fonctionne aujourd'hui dans plus de 10% des centres. Mais les progrès ne s'arrêtent pas là : le nombre de places dans les hôpitaux a augmenté de 30%, les services de thérapie de la douleur ont plus que triplé et l'assistance psychologique concerne à présent 7 centres sur 10, contre 2 sur 10 il y a 3 ans. Le Sud (où se trouvent 26% des structures contre 50% pour le Nord) a dépassé le reste du pays en nombre moyen de médecins oncologues et de psychologues présents dans chaque structure : 3,8 pour les premiers (contre 3,6 pour le Centre et le Nord) et 1,6 pour les seconds (contre 1,3 pour le Centre et le Nord). Mais selon le dernier rapport du Tribunal des droits du malade de 2003, il est encore nécessaire d'attendre en moyenne quatre mois pour les  des mammographies, 2 mois pour la moitié des résonances magnétiques et jusqu'à 5 mois pour une Tac. Dans le cas de la radiothérapie, les temps oscillent entre 30 et 90 jours, en particulier au Sud et dans les îles.

Cette information est un extrait du BE Italie numéro 21 du 4/05/2004 rédigé par l'Ambassade de France en Italie. Les Bulletins Electroniques ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-05-04 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: hopitaux italiens equipes soigner tumeurs


Publicité

En savoir plus