Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-05-06
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  Universite -  Grenade -  isolent -  cultivent -  cellules -  souches -  cordon -  ombilical -  nes - 
Des chercheurs de l'Université de Grenade isolent et cultivent des cellules souches du cordon ombilical des nouveaux nés - Actualité médicale
Des chercheurs de l'Université de Grenade isolent et cultivent des cellules souches du cordon ombilical des nouveaux nés

Les cellules souches sont des cellules encore indifférenciées. Les scientifiques considèrent que les cellules souches de type embryonnaire pourraient traiter un grand nombre de maladies car elles sont capables de se multiplier rapidement et de se différencier en tout type de cellules adultes. Les cellules souches représentent donc un enjeu scientifique majeur (thérapie régénératrice cellulaire).

Publicité

Les cellules souches sont des cellules encore indifférenciées. Les scientifiques considèrent que les cellules souches de type embryonnaire pourraient traiter un grand nombre de maladies car elles sont capables de se multiplier rapidement et de se différencier en tout type de cellules adultes. Les cellules souches représentent donc un enjeu scientifique majeur (thérapie régénératrice cellulaire).
Récemment le gouvernement espagnol a autorisé la recherche sur un type particulier de cellules souches : les cellules dites "totipotentes" qui forment l'embryon dans les quatre premiers jours de son développement. L'emploi de ces cellules implique l'utilisation d'embryons surnuméraires provenant des cliniques de fécondation in vitro. Cependant, l'usage de ce type de cellule soulève de nombreux problèmes éthiques. C'est pourquoi des chercheurs andalous de l'Université de Grenade ont décidé d'opter pour la recherche sur des cellules souches d'origine placentaire. Ces cellules proviennent du sang ombilical et sont prélevées dans les minutes qui suivent l'accouchement.
Le groupe de recherche, dirigé par la Professeur Antonia Aranega Jimenez, travaille sur l'optimisation des méthodes d'extraction, d'isolement et de culture des cellules souches du cordon ombilical. Les chercheurs réalisent également des cocultures, c'est à dire des cultures de cellules souches en présence de myocardocytes, ce qui induit la différenciation des cellules souches en cellules de même composition protéique que celles du myocarde. L'objectif principal de cette étude est de régénérer des tissus endommagés au cours d'un accident cardiovasculaire (un infarctus par exemple).
L'institut suédois "Karolinska" de Stockholm est un centre de référence pour la recherche sur les cellules souches. Il compte plus de 300 chercheurs se consacrant uniquement à ce thème. Prochainement, ce centre accueillera deux espagnols appartenant au groupe de recherche "Nouvelles Technologies Appliquées à la Recherche Cardiovasculaire", afin qu'ils reçoivent une formation.

Cette information est un extrait du BE Espagne numéro 29 du 6/05/2004 rédigé ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-05-06 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: chercheurs Universite Grenade isolent cultivent cellules souches cordon ombilical nes


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...