Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-05-10
Actualité médicale

Tags: strategie -  ameliorer -  ciblage -  anticancereux -  contourner -  resistance -  tumorale - 
Une nouvelle stratégie pour améliorer le ciblage des anticancéreux et contourner la résistance tumorale - Actualité médicale
Une nouvelle stratégie pour améliorer le ciblage des anticancéreux et contourner la résistance tumorale

La doxorubicine est une molécule fortement génotoxique qui s'intercale entre les bases azotées et provoque des cassures de la molécule d'ADN entraînant ainsi l'apoptose. Cependant, son manque de sélectivité vis à vis des tumeurs est un obstacle majeur à son utilisation thérapeutique.

Publicité

La doxorubicine est une molécule fortement génotoxique qui s'intercale entre les bases azotées et provoque des cassures de la molécule d'ADN entraînant ainsi l'apoptose. Cependant, son manque de sélectivité vis à vis des tumeurs est un obstacle majeur à son utilisation thérapeutique. De plus, la doxorubicine est sujette, au bout d'un certain temps, à l'apparition d'un phénomène de résistance tumorale. Afin de contourner ces inconvénients et de pouvoir exploiter pleinement le potentiel tumoricide de la molécule, des chercheurs Montréalais de l'Université Mc Gill ont réalisé un couplage chimique entre un anticorps monoclonal dirigé spécifiquement contre la plupart des tumeurs et la doxorubicine. Leurs résultats montrent que le produit conjugué jouit d'une très bonne spécificité vis-à-vis des cellules cancéreuses et qu'il est accumulé exclusivement au niveau de celles qui expriment la cible de l'anticorps, un récepteur cellulaire qui reconnaît les facteurs de croissances homologues à l'insuline. La molécule hybride conçue de façon à relarguer le génotoxique à l'intérieur de la cellule démontre un index thérapeutique amélioré de 200 fois par rapport à la doxorubicine standard et réduit les tumeurs de façon significative in vivo sans effets secondaires notoires. En outre, ce produit innovant contourne les voies classiques de résistance tumorale. Cette stratégie pourrait dans l'avenir ne pas se limiter à la simple doxorubicine et permettrait alors de développer des agents anticancéreux mieux ciblés et plus efficaces.

Cette information est un extrait du BE Canada numéro 251 du 10/05/2004 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2004-05-10 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: strategie ameliorer ciblage anticancereux contourner resistance tumorale


Publicité

En savoir plus