Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-06-02
Actualité médicale

Tags: VIH-Sida -  point -  molecules -  attaquant -  souches -  mutantes - 
VIH-Sida : mise au point de molécules s'attaquant aussi aux souches mutantes - Actualité médicale
VIH-Sida : mise au point de molécules s'attaquant aussi aux souches mutantes

Les recherches menées par trois laboratoires belges viennent de permettre la mise au point de plusieurs molécules très actives s'attaquant aussi aux souches mutantes développées par le VIH. Un dépôt de brevet est en cours et la mise au point de traitements spécifiques pourrait en découler.

Publicité

Les recherches menées par trois laboratoires belges viennent de permettre la mise au point de plusieurs molécules très actives s'attaquant aussi aux souches mutantes développées par le VIH. Un dépôt de brevet est en cours et la mise au point de traitements spécifiques pourrait en découler. Les traitements actuellement utilisés pour combattre le Virus d'Immunodéficience Humaine (VIH), et freiner son évolution vers le SIDA, consistent à bloquer les étapes importantes du cycle de réplication du virus par l'utilisation de substances chimiques. Ainsi, il s'agira soit de bloquer la fusion des membranes (entrée du virus dans la cellule), soit d'inhiber la transcriptase inverse (enzyme permettant la transformation de l'ARN viral en ADN), soit enfin d'inhiber la protéase (favorisant la maturation des virions, particules virales infectieuses). Cependant, le virus "contourne" souvent ces traitements en développant des formes mutantes. Les molécules mises au point par les trois laboratoires belges* s'attaquent justement, de façon très active, à ces souches mutantes. Elles interviennent au niveau de la rétrotranscription du génome viral en déformant la transcriptase inverse et en la rendant ainsi inactive. Les recherches des trois laboratoires s'inscrivent dans un projet, financé par la Région wallonne, dont l'objectif est de "concevoir, synthétiser et tester l'activité pharmacologique de nouveaux inhibiteurs". Trois objectifs intermédiaires ont donc été fixés dans le cadre de ce projet :
- le développement d'outils de "modélisation de l'interaction entre la transcriptase inverse et les inhibiteurs potentiels"
- "le développement de voies de synthèse originales pour l'obtention de ces molécules"
- "la mise en oeuvre de tests in vitro et cellulaires permettant de mesurer l'activité inhibitrice et la toxicité des composés"
* les trois laboratoires belges :
- Laboratoires de Chimie Moléculaire Structurale (Facultés universitaires Notre Dame de la Paix (FUNDP) à Namur )
- Laboratoire de Chimie des Matériaux ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-06-02 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: VIH-Sida point molecules attaquant souches mutantes


Publicité

En savoir plus