Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-06-17
Actualité médicale

Tags: point -  vaccin -  anti-Hiv -  developpe -  chercheurs -  Institut -  Superieur -  Sante -  Iss - 
Le point sur le vaccin anti-Hiv développé par des chercheurs de l'Institut Supérieur de la Santé (Iss) - Actualité médicale
Le point sur le vaccin anti-Hiv développé par des chercheurs de l'Institut Supérieur de la Santé (Iss)

La phase 1 de l'expérimentation clinique du vaccin anti-Hiv basé sur la protéine Tat et mis au point par les chercheurs de la Division Retrovirus du laboratoire de Virologie de l'Institut Supérieur de la Santé (Iss), sous la direction de la biologiste Barbara Ensoli, est en cours depuis novembre 2003 au sein de trois centres, à Rome et à Milan.

Publicité

La phase 1 de l'expérimentation clinique du vaccin anti-Hiv basé sur la protéine Tat et mis au point par les chercheurs de la Division Retrovirus du laboratoire de Virologie de l'Institut Supérieur de la Santé (Iss), sous la direction de la biologiste Barbara Ensoli, est en cours depuis novembre 2003 au sein de trois centres, à Rome et à Milan. L'objectif de cette première phase d'expérimentation clinique est de vérifier l'innocuité du vaccin sur l'homme (c'est-à-dire l'absence d'effets toxiques), et de mesurer la réponse immunitaire qui résulte de la vaccination. Deux protocoles d'expérimentation sont réalisés : le premier (préventif) sur des personnes saines (32 volontaires sont impliqués), et le second (thérapeutique) sur des individus contaminés (56 volontaires sont impliqués). Cette première phase de test prévoit 6 mois de traitement et 6 autres mois d'observation, au bout desquels les premiers résultats seront communiqués. Ce vaccin, à l'étude depuis 1995, est destiné aux séropositifs et non aux personnes proprement atteintes du virus du Sida. Son objectif fondamental est donc d'empêcher l'infection de l'individu vacciné. Il restera ensuite à le tester concrètement sur des volontaires italiens et étrangers (principalement originaires de pays d'Afrique) dans une deuxième partie. Il faudra attendre 2 ans pour exploiter les premiers résultats et 3 autres années pour le mettre en application, ce qui constituera la troisième et dernière partie des tests. Les premières applications sur l'homme ne devraient arriver qu'en 2007.
Le vaccin se base sur l'utilisation de la protéine Tat, produite à la suite de l'entrée du virus dans une cellule. Cette protéine est fondamentale pour la propagation du virus et la progression vers la maladie. Des études expérimentales sur des animaux (préalablement sur des rongeurs et ensuite sur des singes) ont démontré que la protéine n'avait pas d'effet toxique et entraînait une réponse ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2004-06-17 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: point vaccin anti-Hiv developpe chercheurs Institut Superieur Sante Iss


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...