Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-06-25
Actualité médicale

Tags: propagation -  cancer -  vaisseaux -  lymphatiques - 
90% de la propagation d'un cancer se fait par les vaisseaux lymphatiques - Actualité médicale
90% de la propagation d'un cancer se fait par les vaisseaux lymphatiques

Pour comprendre le fonctionnement de notre système immunitaire et la propagation des cellules cancéreuses dans notre organisme, il serait important de savoir comment se développent nos vaisseaux et ganglions lymphatiques. C'est dans cet objectif que l'équipe de Dontscho Kerjaschki de l'institut clinique de pathologie de l'hôpital général de Vienne participe au projet de l'Union Européenne (6e programme-cadre européen de R&D) nommé "Lymphioangiogenomics and Angiogenomics" qui regroupe 11 autres équipes de l'UE et une des Etats-Unis.

Publicité

Pour comprendre le fonctionnement de notre système immunitaire et la propagation des cellules cancéreuses dans notre organisme, il serait important de savoir comment se développent nos vaisseaux et ganglions lymphatiques.
C'est dans cet objectif que l'équipe de Dontscho Kerjaschki de l'institut clinique de pathologie de l'hôpital général de Vienne participe au projet de l'Union Européenne (6e programme-cadre européen de R&D) nommé "Lymphioangiogenomics and Angiogenomics" qui regroupe 11 autres équipes de l'UE et une des Etats-Unis.
En 1997, Kerjaschki et ses collègues ont découvert la protéine "podoplanine" qui est un marqueur des cellules des vaisseaux lymphatiques. La podoplanine est un marqueur spécifique des cellules endothéliales lymphatiques (cellules qui tapissent l'intérieur des vaisseaux lymphatiques). Selon Kerjaschki, comme la migration des métastases se fait à 90% par les vaisseaux lymphatiques, cette découverte est significative pour l'éclaircissement des processus menant à la formation de métastases.
De plus, récemment, en collaboration avec l'équipe de Hubert Pehamberger (Hubert.Pehamberger@AKH-Wien.AC.AT) de la clinique universitaire de dermatologie de Vienne, Kerjaschki a également montré que la densité des vaisseaux lymphatiques autour des mélanomes est le facteur de prédiction le plus fiable pour déterminer une propagation de métastases précoce ou tardive.
Ainsi, une nouvelle voie d'attaque contre les cancers est la prévention de la lymphoangiogénèse, et il est possible maintenant d'envisager une explication complète des détails de la croissance des cellules endothéliales lymphatiques.

Cette information est un extrait du BE Autriche numéro 46 du 25/06/2004 rédigé par l'Ambassade de France en Autriche. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2004-06-25 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: propagation cancer vaisseaux lymphatiques


Publicité

En savoir plus