Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-06-25
Actualité médicale

Tags: methylation -  ADN -  servir -  diagnostiquer -  cancers - 
La méthylation d'ADN peut servir à diagnostiquer des cancers - Actualité médicale
La méthylation d'ADN peut servir à diagnostiquer des cancers

L'épigénétique est le domaine des macromolécules et des protéines qui déclenchent l'expression ou non des gènes. Elle peut également jouer un rôle dans le développement d'un cancer. L'épigénétique regroupe 3 phénomènes : l'expression des ARN (Acides ribonucléiques), molécules cousines de l'ADN, a une fonction de signal pour l'expression de l'ADN, l'application des histones qui sont un groupe de protéines qui se lient à l'ADN pour la rendre accessible à d'autres enzymes et protéines, et la méthylation de l'ADN qui est la modification d'une des quatre bases azotées par l'ajout d'un groupe méthyle.

Publicité

L'épigénétique est le domaine des macromolécules et des protéines qui déclenchent l'expression ou non des gènes. Elle peut également jouer un rôle dans le développement d'un cancer. L'épigénétique regroupe 3 phénomènes : l'expression des ARN (Acides ribonucléiques), molécules cousines de l'ADN, a une fonction de signal pour l'expression de l'ADN, l'application des histones qui sont un groupe de protéines qui se lient à l'ADN pour la rendre accessible à d'autres enzymes et protéines, et la méthylation de l'ADN qui est la modification d'une des quatre bases azotées par l'ajout d'un groupe méthyle.
Martin Widschwendter et son équipe de l'université médicale d'Innsbruck ont récemment découvert que la méthylation de l'ADN joue un rôle important dans le déclenchement du cancer du sein. Les résultats de leurs recherches ont été publiés dans le magazine américain Cancer Research du 8 juin 2004.
La méthylation de l'ADN est une modification de l'une des quatre bases azotées (thymine, adénine, guanine et cytosine) de l'ADN. Cette modification consiste en l'ajout d'un groupement méthyle (CH3) à la place d'un atome d'hydrogène. Bien que les quatre types de base puissent être méthylés, la cytosine est la plus fréquemment méthylée. Dans le cadre du développement des cancers, ce sont des régions spécifiques du génome, nommées "îles CpG", qui sont méthylées. Ces régions du génome sont connues pour être des régions de la régulation. Lorsqu'elles sont méthylées, l'apoptose, qui est le suicide cellulaire programmé, ne se déclenche pas, et la cellule devient alors cancérigène.
Les changements épigénétiques se différencient des mutations de l'ADN par deux propriétés : tout d'abord, ils sont précisément localisés, et ensuite, ils sont réversibles grâce à l'action de substances spécifiques. Les chercheurs d'Innsbruck ont analysé la méthylation de 35 gènes dans 148 échantillons de tissus mammaires et ils ont découvert une interaction entre les ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2004-06-25 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: methylation ADN servir diagnostiquer cancers


Publicité

En savoir plus