Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-07-15
Actualité médicale

Tags: centre -  avant-garde -  traitement -  cancer - 
Un centre d'avant-garde pour traiter le cancer - Actualité médicale
Un centre d'avant-garde pour traiter le cancer

Depuis quelques années, certains scientifiques se consacrent à l'immunothérapie, une nouvelle technique moléculaire qui laisse un espoir pour les personnes atteintes de mélanome, l'un des types de cancer de la peau des plus graves. En Amérique du sud, il n'existe qu'un seul laboratoire qui travaille sur la production de vaccin pour combattre le mélanome.

Publicité

Depuis quelques années, certains scientifiques se consacrent à l'immunothérapie, une nouvelle technique moléculaire qui laisse un espoir pour les personnes atteintes de mélanome, l'un des types de cancer de la peau des plus graves. En Amérique du sud, il n'existe qu'un seul laboratoire qui travaille sur la production de vaccin pour combattre le mélanome. Il est situé dans la Faculté de médecine de l'Université du Chili et y travaillent les docteurs Flavio Salazar et Carlos Ferrada. Leurs équipes ont obtenu, l'année passée, l'approbation d'un projet du Fonds de promotion pour le développement scientifique et technologique (Fondef) de la Commission nationale de recherche scientifique et technologique (CONICYT) afin de mettre au point des vaccins biologiques comme thérapie contre le cancer. Leurs travaux les placent à l'avant-garde dans ce domaine et de fait, ils ont été récemment cités par la prestigieuse revue The Lancet Oncology.
Jusque là, les découvertes montrent qu'il est possible de manipuler le système immunologique des patients atteints de mélanomes en faisant en sorte que leur propre organisme génère des substances qui attaquent les tumeurs. L'un des problèmes qui existent avec cette thérapie était qu'en appliquant le médicament biologique en grande quantité, surgissent des effets secondaires non désirables. Cependant, les experts chiliens ont montré qu'on obtient un résultat identique et bénéfique avec une moindre dose.

Cette information est un extrait du BE Amérique Latine numéro 18 du 15/07/2004 rédigé par l'Délégation Régionale de Coopération pour le Cône Sud et le Brésil. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2004-07-15 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: centre avant-garde traitement cancer


Publicité

En savoir plus