Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-08-02
Actualité médicale

Tags: hommes -  possedant -  spermatozoïdes -  transmettre -  maladies -  genetiques -  enfants - 
Les hommes possédant peu de spermatozoïdes pourraient transmettre des maladies génétiques à leurs enfants - Actualité médicale
Les hommes possédant peu de spermatozoïdes pourraient transmettre des maladies génétiques à leurs enfants

Une équipe de chercheurs de Porto a découvert que les hommes possédant peu de spermatozoïdes pourraient transmettre à leurs enfants des maladies associées à l'activation ou à la mise sous silence de gênes durant le développement de l'embryon.

Publicité

Une équipe de chercheurs de Porto a découvert que les hommes possédant peu de spermatozoïdes pourraient transmettre à leurs enfants des maladies associées à l'activation ou à la mise sous silence de gênes durant le développement de l'embryon.
La croissance du placenta et de l'embryon est déterminée par un ensemble de gênes. Bien qu'ils soient hérités du père et de la mère, l'activation des gênes du père ou de la mère est parfois mise sous silence. Seulement, quand les choses se passent mal, un gêne qui devrait être silencieux ne l'est pas et le résultat est une anomalie dans la croissance de l'embryon et du placenta.
L'équipe de Mario de Sousa, spécialiste en reproduction humaine de l'Institut de Sciences Biomédicales et d'Alberto Barros du département de génétique de la faculté de médecine de l'université de Porto, ont étudié les spermatozoïdes de 123 hommes, dont 96 en avaient peu et 27 un nombre normal. Deux gênes ont été étudiés: le H19 lié au développement du placenta et à la croissance du foetus; et le MEST lié au comportement instinctif de l'espèce. Les chercheurs n'ont pas détecté de problèmes liés au MEST contrairement au H19.
Pour ce dernier, seule la copie maternelle doit être activée. Chez les hommes possédant peu de spermatozoïdes, ce n'est pas ce qui se passait. L'une des conséquences du silence incomplet de H19 sur les spermatozoïdes donnerait donc des hommes stériles.
Les résultats de cette étude ont été publié dans la revue "The Lancet".

Cette information est un extrait du BE Portugal numéro 11 du 2/08/2004 rédigé par l'Ambassade de France au Portugal. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2004-08-02 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: hommes possedant spermatozoïdes transmettre maladies genetiques enfants


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...