Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-08-02
Actualité médicale

Tags: Thebiere -  vin -  rouge -  cancer -  sein - 
Thé, bière et vin rouge contre le cancer du sein - Actualité médicale
Thé, bière et vin rouge contre le cancer du sein

La consommation de thé vert, bière et vin rouge pourrait jouer un rôle positif dans la prévention ou l'inhibition du développement du cancer du sein. Des chercheurs de la Faculté de Médecine de Porto ont montré que des composés présents dans ces boissons inhibent la prolifération de cellules tumorales et agissent au niveau de la synthèse des oestrogènes, hormones liées à la pathologie oncologique chez les femmes et sur l'excès de graisse.

Publicité

La consommation de thé vert, bière et vin rouge pourrait jouer un rôle positif dans la prévention ou l'inhibition du développement du cancer du sein. Des chercheurs de la Faculté de Médecine de Porto ont montré que des composés présents dans ces boissons inhibent la prolifération de cellules tumorales et agissent au niveau de la synthèse des oestrogènes, hormones liées à la pathologie oncologique chez les femmes et sur l'excès de graisse. La recherche réalisée par Sandra Pinheiro da Silva et coordonnée par Conceição Calhau a insisté sur 3 composés phénoliques déja étudiés antérieurement au niveau mondial surtout en ce qui concerne le vin rouge et le thé vert. La bière en revanche n'avait fait l'objet que de huit travaux en rapport avec le cancer du sein.
Le modèle expérimental utilisé est parti de cellules MCF7 dont on a étudié la prolifération, la toxicité et la synthèse ADN. Des trois composés étudiés, celui présent dans la bière s'est révélé le plus efficace : il est plus puissant, agit avec une concentration moindre et plus précocement.
Encore en phase de test et basée sur des modèles simples, cette recherche ne constitue pas encore une preuve dont on pourrait user pour un traitement du cancer du sein.
Un autre aspect de cette étude a évalué le rôle des mêmes composés dans la synthèse des oestrogènes, hormone qui en excès, contribue également à ce cancer. Le mécanisme évalué a été celui de l'inhibition de l'aromatase ; la bière noire présente les meilleurs résultats, suivie du vin rouge et du thé vert.
Ces recherches ont été récompensées par l'Institut de la Boisson et de la Santé.

Cette information est un extrait du BE Portugal numéro 11 du 2/08/2004 rédigé par l'Ambassade de France au Portugal. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-08-02 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Thebiere vin rouge cancer sein


Publicité

En savoir plus