Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-09-02
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  viennois -  effet -  anti-tumoral -  fougere -  Costa-Rica - 
Des chercheurs viennois montrent l'effet anti-tumoral d'une fougère du Costa-Rica - Actualité médicale
Des chercheurs viennois montrent l'effet anti-tumoral d'une fougère du Costa-Rica

Liselotte Krenn de l'Institut de pharmacognosie de l'Université de Vienne étudie les effets anti-tumoraux d'extraits de racines de la fougère Mataxya rostrata que l'on trouve essentiellement en Amérique centrale, et qui est déjà utilisée au Costa Rica par des guérisseurs indigènes pour soigner des cancers du colon.

Publicité

Liselotte Krenn de l'Institut de pharmacognosie de l'Université de Vienne étudie les effets anti-tumoraux d'extraits de racines de la fougère Mataxya rostrata que l'on trouve essentiellement en Amérique centrale, et qui est déjà utilisée au Costa Rica par des guérisseurs indigènes pour soigner des cancers du colon.
En coopération avec Brigitte Marian de l'Institut de recherche sur le cancer de l'Université médicale de Vienne, les chercheurs ont testé les effets de différents extraits des racines de cette fougère, et se sont aperçus que certains de ces extraits aqueux ou méthanoliques (extractions de substances en utilisant les capacités de solvatation de l'eau et du méthanol) ont bien un effet annihilant sur le développement des tumeurs du colon. Les recherches de Krenn s'orientent à présent sur les mécanismes de fonctionnement qui stoppent la croissance des tumeurs et sur les substances responsables de cet effet.
Près d'un millier de substances sont recensées dans les extraits de racines de la fougère et chacune d'entre elles doit subir des tests pour déterminer leur influence sur les tumeurs, leur toxicité et les applications médicales qui peuvent en découdre. Ce travail d'analyses des substances pourrait encore durer deux ans. Ce n'est qu'après qu'une production d'une nouvelle chimiothérapie pourra être envisageable.

Cette information est un extrait du BE Autriche numéro 48 du 2/09/2004 rédigé par l'Ambassade de France en Autriche. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2004-09-02 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: chercheurs viennois effet anti-tumoral fougere Costa-Rica


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...