Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-09-20
Actualité médicale

Tags: Chimiotherapie -  cancer -  succes -  chercheur -  slovene - 
Chimiothérapie du cancer : succès d'un chercheur slovène  - Actualité médicale
Chimiothérapie du cancer : succès d'un chercheur slovène

Le docteur Iztok Arcon, collaborateur de la Polytechnique de Nova Gorica a publié un article sur des améliorations majeures lors de la préparation de la substance connue en chimiothérapie du cancer, la cisplatine, qui augmente son efficacité thérapeutique.

Publicité

Le docteur Iztok Arcon, collaborateur de la Polytechnique de Nova Gorica a publié un article sur des améliorations majeures lors de la préparation de la substance connue en chimiothérapie du cancer, la cisplatine, qui augmente son efficacité thérapeutique.
Les travaux de recherche ont été le résultat d'une coopération entre Polytechnique de Nova Gorica, l'entreprise américaine Liposome Consultations de Californie, l'Institut Jozef Stefan et le Département de physique de l'Université de Ljubljana.
Le défunt scientifique slovène, dr. Danilo Lasic a développé, dans un laboratoire américain, un processus pour insérer la cisplatine dans les capsules liposomiques, dont le diamètre ne dépasse pas 100 manomètres, afin d'accroître la concentration du médicament et son efficacité. Il a réalisé cette encapsulation a 60°, ce qui permet une concentration 8 fois supérieure à celle obtenue à température ambiante. La question qui restait sans réponse était : dans quel état était le médicament à l'intérieur du liposome après le refroidissement ? Le médicament ainsi encapsulé était-il encore utilisable et était-il chimiquement stable ?
Le dr. Iztok Arcon, grâce à ses travaux de recherche sur spectroscope radiographique au laboratoire Hasylab de Hambourg, a apporté des réponses satisfaisantes à ces questions. Avec la méthode d'absorption radiographique EXAFS, qui permet l'observation de l'environnement immédiat de certains atomes dans la matière, il a démontré que les molécules de cisplatine dans les liposomes étaient chimiquement stables. Plus encore, il a démontré que le médicament, enfermé dans le liposome, ne se cristallisait pas, mais se conservait sous la forme d'un sérum aqueux 8 fois saturé, et donc, sous une forme optimale pour une thérapie efficace.

Cette information est un extrait du BE Slovénie numéro 24 du 20/09/2004 rédigé par l'Ambassade de France en Slovénie. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2004-09-20 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Chimiotherapie cancer succes chercheur slovene


Publicité

En savoir plus