Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-09-28
Actualité médicale

Tags: bourse -  Michael -  J.Fox -  recherche -  maladie -  Parkinson -  attribuee -  chercheurs -  danois - 
La bourse Michael J.Fox pour la recherche sur la maladie de Parkinson attribuée à des chercheurs danois - Actualité médicale
La bourse Michael J.Fox pour la recherche sur la maladie de Parkinson attribuée à des chercheurs danois

La société danoise de biotechnologies NsGene s'est vue remettre le premier juillet 2004 une bourse de 18 millions de couronnes danoises (2,4 millions d'euros) par la fondation Michael J.Fox pour ses recherches sur la maladie de Parkinson. Attribuée à la suite d'une compétition pour le programme LEAPS (Linked Efforts to Advance Parkinson Solutions) entre 70 participants, la bourse sera délivrée en plusieurs fois suivant les résultats obtenus.

Publicité

La société danoise de biotechnologies NsGene s'est vue remettre le premier juillet 2004 une bourse de 18 millions de couronnes danoises (2,4 millions d'euros) par la fondation Michael J.Fox pour ses recherches sur la maladie de Parkinson. Attribuée à la suite d'une compétition pour le programme LEAPS (Linked Efforts to Advance Parkinson Solutions) entre 70 participants, la bourse sera délivrée en plusieurs fois suivant les résultats obtenus.
L'acteur américain Michael J.Fox atteint de la maladie de Parkinson a créé cette fondation en mai 2000 pour supporter la recherche destinée à trouver un traitement pour la maladie de Parkinson avant 2010.
La société NsGene a remporté cette bourse grâce à sa nouvelle technologie de livraison biologique : la "thérapie par cellule encapsulée" (ECT).
La technologie ECT fonctionne à l'aide d'un cathéter implanté dans le cerveau malade. Celui-ci contient un groupe de cellules humaines génétiquement modifiées et stockées derrière une paroi semi-perméable. Cette paroi permet d'une part l'afflux de nutriments jusqu'aux cellules stockées et d'autre part la distribution de facteur protéique thérapeutique. Ceci garantit une sécrétion de facteur protéique à long terme tout en laissant la possibilité d'un éventuel retrait du dispositif car les cellules "encapsulées" n'ont aucun contact avec le système immunitaire ou le cerveau hôte. Les effets neuroprotecteurs et régénérateurs sur des cellules nerveuses de cette méthode ont déjà été démontrés.
La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative caractérisée par la dégradation des neurones produisant la dopamine. Actuellement, les malades de Parkinson ne peuvent être traités que symptomatiquement, sans effet sur la dégénération des neurones dopaminergiques et la maladie elle-même. Le dispositif ECT pourrait remédier à cela puisqu'il permet de délivrer la protéine thérapeutique directement dans la terminaison nerveuse malade.
Le Professeur Olle Lindvall, un pionnier dans la transplantation neuronale pour la maladie de Parkinson, conduit ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-09-28 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: bourse Michael J.Fox recherche maladie Parkinson attribuee chercheurs danois


Publicité

En savoir plus