Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-09-28
Actualité médicale

Tags: cryogenisation -  ovarienne -  maternite -  femmes -  atteintes -  cancer - 
La cryogénisation ovarienne : un espoir de maternité pour les femmes atteintes d'un cancer - Actualité médicale
La cryogénisation ovarienne : un espoir de maternité pour les femmes atteintes d'un cancer

Les femmes qui, dans leurs années de reproduction, doivent subir un traitement de chimio- ou de radiothérapie pour soigner un cancer, sont susceptibles - comme effet secondaire - de perdre leur cycle menstruel et leur capacité à avoir un enfant. En effet, ces types de traitements peuvent entraîner une destruction de tous les ovules.

Publicité

Les femmes qui, dans leurs années de reproduction, doivent subir un traitement de chimio- ou de radiothérapie pour soigner un cancer, sont susceptibles - comme effet secondaire - de perdre leur cycle menstruel et leur capacité à avoir un enfant. En effet, ces types de traitements peuvent entraîner une destruction de tous les ovules.
Ces femmes ont aujourd'hui la possibilité de se faire prélever un ovaire avant de commencer leur traitement. Celui-ci sera ensuite congelé dans de l'azote liquide (- 196°C). Une fois le cancer traité, le tissu ovarien pourra être dégelé et replacé dans l'utérus, où il est sensé retrouver ses fonctions.
Récemment, une preuve de l'efficacité de cette méthode a été obtenue en Belgique, où une femme est tombée enceinte naturellement après s'être faite réimplanté des tissus ovariens cryogénisés.
A l'hôpital universitaire de Copenhague, des tissus ovariens de plus de 100 patientes ont été cryogénisés ces dernières années. Jusqu'à ce jour, seulement trois femmes ont subit une réimplantation de leur tissus ovariens dont une il y a un an et demi et deux plus récemment.
La première, une femme de 32 ans traitée pour une maladie de Hodgkin, a retrouvé son cycle menstruel et les tissus réimplantés fonctionnent correctement. Après deux cycles de reproduction assistée, l'implantation d'embryons sains dans l'utérus de la patiente a pu être effectuée mais la jeune femme n'est malheureusement pas tombée enceinte. Cette expérience démontre cependant la faisabilité de cette méthode.
Ce nouveau procédé constitue donc un espoir de maternité pour les femmes confrontées à des traitements susceptibles de les rendre stériles. Cette méthode, même si ce n'est pas le but pour lequel elle a été développée, pourrait aussi offrir la possibilité aux femmes déjà ménopausées de concevoir des enfants à un âge qui n'a jamais dans le passé été associé ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-09-28 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: cryogenisation ovarienne maternite femmes atteintes cancer


Publicité

En savoir plus