Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-09-30
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  israeliens -  revelent -  mecanisme -  cellulaire - 
Des chercheurs israéliens révèlent un mécanisme cellulaire important - Actualité médicale
Des chercheurs israéliens révèlent un mécanisme cellulaire important

Un groupe rassemblant des chercheurs de l'Institut Weizmann et de l'université Hébraïque de Jérusalem a révélé la structure d'un "éditeur cellulaire" qui "coupe-colle" le premier brouillon d'ARN dès qu'il a été formé à partir de sa matrice d'ADN. De nombreuses maladies semblent provenir d'erreurs dans ce processus et la compréhension de ce mécanisme pourrait ainsi permettre de les corriger ou de les empêcher.

Publicité

Un groupe rassemblant des chercheurs de l'Institut Weizmann et de l'université Hébraïque de Jérusalem a révélé la structure d'un "éditeur cellulaire" qui "coupe-colle" le premier brouillon d'ARN dès qu'il a été formé à partir de sa matrice d'ADN. De nombreuses maladies semblent provenir d'erreurs dans ce processus et la compréhension de ce mécanisme pourrait ainsi permettre de les corriger ou de les empêcher.
Depuis qu'on a découvert, il y a environ vingt-cinq ans, que les morceaux d'ADN dans les gènes codant la formation des protéines sont entremêlés de segments de "remplissage" dont la fonction est inconnue, les chercheurs ont tenté de comprendre le processus par lequel les bonnes séquences sont enlevées et accolées pour former un ensemble cohérent d'instructions. Cet acte, appelé épissage (splicing) de l'ARN a lieu dans le complexe d'épissage (spliceosome) situé dans le noyau de la cellule. Le spliceosome, formé d'un ensemble de protéines et de brins courts d'ARN, peut distinguer les extrémités des segments codés, les coupant avec précision et les assemblant. L'épissage alternatif, qui conduit à la grande diversité de protéines dans le corps en permettant aux segments du code génétique de se lier ensemble de différentes manières, a lieu aussi dans le spliceosome.
Ce groupe de recherche comprend d'abord un couple : le Pr Ruth SPERLING du département de Génétique de l'Université Hébraïque de Jérusalem et le Pr Joseph SPERLING du département de Chimie organique de l'Institut Weizmann. Avec eux travaillent Maia AZUBEL, doctorante de Ruth, et Sharon WOLF du département de Soutien pour la recherche chimique à l'Institut Weizmann. Au cours de la recherche qu'ils publient dans la revue scientifique Molecular Cell, ils ont produit la représentation tridimensionnelle la plus détaillée de la structure du spliceosome jusqu'à ce jour. Au lieu de chercher, comme on l'a fait jusqu'à présent, à ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2004-09-30 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: chercheurs israeliens revelent mecanisme cellulaire


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...